vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesLa baronne Cox : la « dure réalité » pour les femmes...

La baronne Cox : la « dure réalité » pour les femmes et les enfants en Iran sous Rohani

La baronne Cox : la « dure réalité » pour les femmes et les enfants en Iran sous Rohani

CNRI – Parlant de la « dure réalité » pour les femmes, les enfants et les jeunes Iraniens sous la présidence d’Hassan Rohani, la baronne Cox, conjointement avec « des centaines de députés et de dignitaires », ont promis leur soutien au rassemblement pour un Iran libre qui se tiendra à Paris le 9 juillet.

Elle a appelé le régime iranien « le premier bourreau par habitant », déclarant que malgré l’accord sur le nucléaire, la « situation des droits de l’homme en Iran se détériore. »

La baronne Cox, une membre de la chambre des Lords au Royaume-Uni, a cite un rapport de l’ONU paru plus tôt cette année, qui affirme que « le régime iranien doit réformer ses lois qui permettent l’exécution des jeunes filles dès neuf ans, ou qui peut les forcer à se marier avec des maris beaucoup plus vieux. »

Citant d’autres exemples récents d’abus des droits de l’homme sous Rohani – la flagellation publique d’une jeune femme pour avoir eu une relation hors mariage et les 99 coups de fouet contre 35 jeunes ayant assisté à une fête – la baronne Cox a déclaré qu’elle et d’autres des députés avaient « demandé au gouvernement britannique d’imposer des sanctions punitives et des interdictions de visa contre les responsables de ces abus flagrants et systématiques en Iran. »

Malgré la gravité de la situation en Iran, la baronne Cox a attiré l’attention sur le courage des femmes luttant contre le régime. En particulier, elle a souligné la bravoure des milliers de femmes de l’organisation d’opposition des moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI ou MEK) qui étaient dans le camp Liberty en Irak : elle a affirmé qu’un « meilleur futur se dessine à l’horizon. »

Le rassemblement pour un Iran libre du 9 juillet à Paris accueillera des membres de parlements du monde entier, avec d’autres dirigeants et chefs civils, avec des dizaines de milliers de soutiens au Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe