lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafIran - Irak - l’attaque contre le camp Liberty, dans les médias

Iran – Irak – l’attaque contre le camp Liberty, dans les médias

Iran - Les medias internationaux font un rapport sur l’attaque à la roquette perpétrée sur le camp Liberty

CNRI – Certains médias internationaux ont fait état de l’attaque terroriste à la roquette perpétrée dans la nuit du lundi contre les membres du principal groupe d’opposition iranien de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI ou MEK) au camp Liberty, près de la capitale irakienne.

Extraits de l’agence de presse Reuters :
http://www.reuters.com/article/mideast-crisis-iraq-airport-idUSL8N19Q3V1

Les dissidents iraniens affirment que le camp de Baghdad a été bombardé, plus de 40 blessés

Un camp d’opposants iraniens bombardé à Bagdad

Reuters précise qu’un camp des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) proche de l’aéroport international de Bagdad a été bombardé lundi, annonce un porte-parole de l’organisation d’opposants iraniens.

Le bombardement a fait des victimes parmi les habitants du camp, ajoute ce porte-parole, Shahriar Kia, sans donner de chiffres. Plusieurs caravanes sur le site ont pris feu. Selon Kia, plus de 50 obus de mortier ont touché le camp, qui est situé dans le périmètre de sécurisé de l’aéroport.

L’AP rapporte dans une dépêche que Shahin Gobadi, un porte-parole du groupe d’exilés iraniens se trouvant à Paris, a affirmé que plus de 40 résidents ont été blessés dans l’attaque à la roquette. Les chiffres relatifs aux pertes humaines n’ont pas pu être confirmés au près d’une source indépendante.

Selon l’AFP, une salve de roquettes a été tirée lundi contre un camp de l’opposition iranienne en exil en Irak, près de Bagdad, et a fait des blessés, ont indiqué des responsables.

Un responsable irakien a déclaré que des civils irakiens avaient été blessés par des roquettes tombées à l’extérieur du camp, qui abrite des membres des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), un groupe d’opposition en exil.

Les opposants iraniens en exil ont pour leur part affirmé que plus de 40 personnes avaient été blessées par les roquettes tombées sur le camp.

« Plusieurs roquettes sont tombées sur le Camp Liberty, une ancienne base militaire américaine, a déclaré dans un communiqué Saad Maan, porte-parole du Commandement opérationnel de Bagdad.

Selon M. Maan, une vingtaine de projectiles ont été tirés en direction du camp depuis un camion à partir d’une zone située à l’ouest de Bagdad, et un nombre non précisé de civils irakiens ont été blessés lorsque des roquettes sont tombées à l’extérieur du camp.

Le Conseil national de la résistance iranienne, qui englobe l’OMPI, a pour sa part indiqué dans un communiqué que « plus de 40 résidents ont été blessés par l’attaque de roquettes sur le camp« .

Selon le Conseil, « plus de 50 roquettes » ont été tirées par « des milices affiliées à la Force terroriste Qods », la division des opérations extérieures des Gardiens de la révolution iraniens. Le communiqué précise également que certaines roquettes sont tombées hors du camp.

De puissantes milices chiites hostiles à l’OMPI se trouvent dans des zones situées à l’ouest de Bagdad.

Le camp est une ancienne base américaine qui accueille depuis 2011 des centaines de membres de l’OMPI.

Des tirs de roquettes contre le camp en octobre dernier avaient fait au moins 26 morts, selon un bilan des Nations unies.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe