samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« Un crime contre l’humanité se prépare contre Achraf » - Pierre...

« Un crime contre l’humanité se prépare contre Achraf » – Pierre Bercis

 CNRI – « Evidemment Achraf est au centre : c'est un crime contre l'humanité qui se prépare. On le sait, on en est conscient. Est-ce qu'on va faire comme d'habitude ? Attendre que le crime soit commis pour verser les larmes de crocodile, alerter la presse ? », a déclaré Pierre Bercis.

Le président des Nouveaux Droits de l’Homme s’exprimait dans un colloque à l’occasion du 30e anniversaire de la révolution antimonarchiste en Iran, organisé au Sénat le 11 février par le Comité français pour un Iran démocratique.

La réunion a été l’occasion de se pencher sur la terrible situation des droits de l’homme et de faire un tour d’horizon de la dictature religieuse et de la Résistance iranienne. Les orateurs ont insisté sur la nécessité de lever les restrictions qui pèsent encore sur la résistance, notamment de clore le dossier vide du 17 juin 2003 qui touche des opposants iraniens. Le maintien du dossier étant une des conséquences de la politique erronée de complaisance avec le régime des mollahs.

Voici des extraits de son intervention : 

On se demande toujours comment poursuivre le combat, quels nouveaux objectifs se fixer derrière le très grand objectif qui est le retour de la démocratie en Iran. Et c'est plus particulièrement douloureux dans des jours comme ceux que nous vivons, où la presse qui est singulièrement discrète sur les exactions commises en Iran, se déchaîne à travers articles et reportages sur l'Iran, 30 ans après le retour de Khomeiny, pour nous dire que ce n'est pas si mal que ça, et après tout, ça pourrait être pire !

Et puis, pour faire un constat, on nous ressort sur certaines chaînes de télévision le fils du chah, c'est très tendance ! Ce minet qui n'a personne derrière lui vient nous expliquer ce qu'il va faire en Iran s'il revient au pouvoir. Il confesse quelques erreurs, selon lui, qui ont été commises par son père. Il a droit à 3, 4 pages dans Paris-Match, mais rien sur les Moudjahidines du peuple, rien ! Un mouvement qui est la principale résistance organisée, structurée, qui a à la fois la qualité et le nombre.

Je pense qu'il y a toujours des frontières à repousser. Des frontières intérieures, celle qu'on a évoquées avec talent – et c'est une chance pour les Moudjahidines du peuple d'avoir à leurs côtés les plus brillants avocats français. Il faut repousser les frontières intérieures du côté de la presse, gifler cette presse qui ne s'exprime qu’unilatéralement, complètement hémiplégique ! Il faut repousser également les frontières intérieures du côté de la justice.

Et puis il y a les frontières extérieures aussi. Il semblerait que le nouveau président Obama tende de la main à l'Iran et qu’après tout un rapprochement puisse avoir lieu. Auquel cas les Moudjahidines se trouveraient en quelque sorte pris entre deux feux. Ceux qui sont militants depuis des années ont l'habitude de se trouver pris entre deux feux. On voudrait toujours qu'ils soient extrémistes ! C'est dans ce nouveau contexte qu'il faut réfléchir aussi en fonction de ce qui va s'élaborer dans les mois qui viennent.

Evidemment Achraf est au centre. J'ai eu l'occasion de le dire et de l'écrire : c'est un crime contre l'humanité qui se prépare. On le sait, on en est conscient. Est-ce qu'on va faire comme d'habitude ? Attendre que le crime soit commis pour verser les larmes de crocodile, alerter la presse ? C'est là qu'il y a encore un combat à mener.

Après 30 ans de combats aux côtés de l'OMPI pour les Nouveaux droits de l'homme, nous sommes encore près à lutter même si le combat est moins difficile pour nous évidemment. Mais il faut encore être prêt. C'est un long marathon, je souhaiterais que nous soyons dans la dernière ligne droite, pourquoi pas ? L'espoir fait vivre.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe