dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & Monde« Nous refusons que l'Iran mène sa guerre sur le territoire du...

« Nous refusons que l’Iran mène sa guerre sur le territoire du Liban » (Walid Joumlat)

« Nous refusons que l’Iran mène sa guerre sur le territoire du Liban »Al Ahram Hebdo, 19 juillet – (Extraits) Chef de la communauté druze au Liban et fer de lance de l’opposition à l’influence syrienne dans le pays du Cèdre, Walid Joumblatt évalue la situation dans son pays qui fait l’objet d’une féroce agression militaire israélienne.

Al Ahram Hebdo: Israël fait porter la responsabilité de la flambée de violence au gouvernement libanais, après l’enlèvement des 2 soldats israéliens et la mort de 8 autres. Qu’en pensez-vous ?

Walid Joumblatt : Le gouvernement a bien expliqué qu’il n’avait aucun lien avec la capture des soldats israéliens, que le Hezbollah ne l’avait pas informé de l’opération et que, par la suite, il n’en assume pas la responsabilité. Ceci n’empêche que nous sommes tous unis et solidaires face à l’agression israélienne, mais si c’est une guerre étrangère qui est menée sur le territoire libanais, nous la rejetons d’emblée.

— Que voulez-vous dire par guerre étrangère ? Ne s’agit-il pas d’une bataille entre les Israéliens et les Libanais ?

— Il semble qu’à un certain endroit en Syrie, il y a ceux qui cherchent à entraver le dialogue national libanais. Une tentative en quelque sorte de maintenir et d’enfoncer le Liban dans le chaos, pour dire qu’après le départ des Syriens, les choses se sont accélérées et que le pays ne peut plus se redresser. Je l’ai toujours dit et je continue à le répéter : nous refusons que la République islamique d’Iran mène sa propre guerre par l’intermédiaire de la Syrie sur le territoire du Liban.

— Mais si une partie du territoire libanais est toujours occupée par Israël, le Hezbollah n’a-t-il pas le droit de poursuivre sa lutte armée ?

— Il faut comprendre que la réalité libanaise est bien différente de celle de la bande de Gaza. Nous avons libéré notre territoire en l’an 2000, lorsqu’Israël a été contraint à se retirer. Et lors du dialogue national interlibanais, auquel le Hezbollah a participé, il était convenu de tenter de récupérer les fermes de Chebaa par l’intermédiaire du dialogue.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe