dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésL’Iran s’oppose aux frappes aériennes contre l’EIIL

L’Iran s’oppose aux frappes aériennes contre l’EIIL

Par John Daniszewski
NEW YORK (AP) – Le président iranien, Hassan Rohani, a déclaré mardi que les frappes aériennes en Syrie de la coalition dirigée par les Etats-Unis sont illégales parce qu’elles n’ont pas été approuvées par ou coordonnées avec le gouvernement syrien.

Lors d’un rencontre avec un groupe de rédacteurs en chef de la presse internationale durant le premier jour de l’Assemblée Générale de l’ONU rassemblant les dirigeants de différents pays, Rohani a souligné que l’Iran condamne le groupe EIIL, mais il n’a pas mentionné le nom de ce groupe et a fait allusion à ce groupe en utilisant uniquement le terme de « terroristes ».

Rohani a ajouté que la politique américaine est confuse parce qu’il s’oppose à ce groupe, tout en essayant de saper le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

Armer un groupe de rebelles pour lutter contre le groupe EIIL et en même temps encourager  les mêmes rebelles à renverser le gouvernement d’Assad est une politique «clairement confuse et ambiguë… Je peux vous assurer qu’au final, cette politique ne réussira pas. C’est une politique très confuse », a-t-il affirmé.

Le guide suprême du régime iranien, l’ayatollah Ali Khamenei – qui dit le dernier mot sur toutes les affaires de l’État – a catégoriquement rejeté toute idée de participation à une coalition internationale pour lutter contre l’EIIL. Il a dit que l’Iran a refusé une invitation du Secrétaire d’Etat John Kerry pour discuter à propos d’une coopération dans ce domaine.

Concernant la question nucléaire, Rohani a dit qu’un certain nombre de différends demeurent, mais que l’objectif de parvenir à un accord pour rassurer le monde sur la nature pacifique du programme nucléaire de l’Iran et pour mettre un terme aux sanctions économiques est trop important pour le laisser échouer.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe