mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireL’AIEA veut un accès aux "sites nucléaires et au personnel en Iran"

L’AIEA veut un accès aux « sites nucléaires et au personnel en Iran »

Le Responsable de la surveillance nucléaire de l’ONU a appelé l’Iran à coopérer davantage à une enquête sur son activité d’armement nucléaire, une partie clé dans un accord possible avec les puissances mondiales. L’Agence Internationale de l’Energie Atomique “reste prête à accélérer la résolution de toutes les questions en suspens”, a déclaré le Directeur de l’Agence Yukiya Amano lors d’une réunion ordinaire du Conseil supérieur de l’AIEA à Vienne. 

« Cela peut être réalisé par une coopération accrue de l’Iran et par la fourniture en temps opportun de l’accès à toutes les informations pertinentes, la documentation, le matériel des sites et du personnel en Iran, » a déclaré Amano selon le texte de son discours.

L’AIEA souhaite aussi que le régime iranien donne une réponse concernant la recherche sur la fabrication d’une arme nucléaire.

Une enquête de l’AIEA sur les « possibles dimensions militaires » (PMD) a été retardée depuis août dernier.

Les puissances occidentales disent que faire avancer l’enquête est une partie vitale de l’accord souhaité au 30 juin, qui verrait l’Iran réduire son programme nucléaire en échange d’un allégement des sanctions.

Une déclaration de l’Iran et des six puissances à Lausanne a stipulé qu’en vertu de l’accord final, l’AIEA devrait « être autorisé à recourir à des technologies modernes et aura un accès amélioré par le biais de procédures convenues, notamment pour clarifier les questions passées et présentes ».

Amano a déclaré lundi que clarifier les allégations est “possible dans un calendrier raisonnable si l’Iran exécute les mesures envisagées” à Lausanne.

Pendant ce temps, l’Union Européenne exige au régime iranien de coopérer avec une enquête bloquée de l’ONU, selon une copie de la déclaration de l’UE que The Associated Press a obtenue.

La déclaration de l’UE affirme que parvenir au bout de l’enquête “sera essentiel” à un accord nucléaire.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe