samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireL’accord nucléaire avec l’Iran sera «difficile à vendre» au Congrès

L’accord nucléaire avec l’Iran sera «difficile à vendre» au Congrès

Le leader de la majorité du Sénat des Etats-Unis, Mitch McConnell (élu républicain de Kentucky) et plusieurs dirigeants du Congrès ont exprimé des doutes sur la ratification par le Congrès de l’accord avec le régime iranien pour restreindre le programme nucléaire de ce régime, en échange d’une levée des sanctions internationales.

Le sénateur McConnell qui était l’invité de l’émission « Fox News Sunday » a dit que pour l’administration Obama, cet accord sera « très difficile à vendre » au Congrès.

McConnell a tenu ces propos dimanche peu de temps après les déclarations de plusieurs diplomates selon qui les négociateurs aux étaient sur le point de parvenir à un accord provisoire.

McConnell a prédit que le Sénat, dominé par les républicains, voterait une résolution contre l’accord avec le régime iranien, peut-être avec plus de 60 votes, y compris quelques votes démocrates.

McConnell a noté qu’Obama opposerait vraisemblablement son veto à cette résolution du Sénat. Ensuite, Obama aura besoin du vote d’au moins 34 sénateurs démocrates pour faire passer son veto.

Le sénateur de New Jersey, Bob Menendez, élu démocrate et membre important de la Commission des relations étrangères du Sénat, a dit dimanche lors de l’émission « This Week » de la chaîne ABC que l’accord en cours de négociation l’a rendu anxieux.

Le sénateur de la Caroline du Sud, Lindsey Graham, qui est par ailleurs candidat à l’investiture présidentielle du parti républicain en 2016, a déclaré qu’un Iran nucléaire était le « pire cauchemar possible pour le monde » et il a critiqué l’administration Obama pour sa faiblesse dans les négociations en cours avec le régime iranien.

Le président du Congrès, John Boehner (élu républicain de l’Ohio) a déclaré dimanche qu’il allait applaudir le président Barack Obama s’il quitte les pourparlers, parce que « pas d’accord vaut mieux qu’un mauvais accord. »

« D’après les informations divulguées sur les négociations en cours, l’administration Obama a renoncé à presque toutes les lignes directrices qu’elle s’était elle-même fixées. Je ne veux pas voir un mauvais accord. Et si, en fait, il n’y a pas accord, les sanctions vont rester en vigueur », a déclaré Boehner lors de l’émission « Face the Nation » de la chaîne CBS.

Les négociations ont traîné près de deux semaines après la date butoir initialement fixée au 30 juin. Les six puissances mondiales et le régime iranien étaient censés finaliser un accord avant cette date. L’accord-cadre conclu il y a quelques mois pouvait limiter, mais ne pouvait pas neutraliser complètement le programme nucléaire de Téhéran, en échange d’une levée progressive de certaines sanctions internationales.

Mais les négociateurs n’ont pas encore réussi à résoudre plusieurs questions clé, notamment : l’accès des inspecteurs de d’ONU aux sites nucléaires et le devenir des sanctions internationales qui interdisent à Téhéran d’acheter ou de vendre des missiles et des armes conventionnelles.

Boehner a déclaré : « Le régime iranien doit abandonner ses efforts pour fabriquer une arme nucléaire et doit aussi arrêter le parrainage des groupes terroristes à travers le monde. Si ces deux choses ne se produisent pas, nous seront dans une impasse. »

Boehner a ajouté : ne pas conclure d’accord est « beaucoup mieux que de conclure un mauvais accord qui légitimerait ce régime voyou ».

L’ancien sénateur de la Virginie, Jim Webb – qui cherche à obtenir l’investiture du parti démocrate pour les prochaines élections présidentielles – a dit qu’il serait « très hésitant » pour accepter les termes de l’accord discuté lors des négociations marathon à Vienne, en Autriche.

M. Webb qui a également intervenu dans l’émission « Fox Nouvelles Sunday », a dit qu’il était d’accord avec la plupart des déclarations de Mitch McConnell dans cette émission.

M. Webb a ajouté : « Il y a d’autres façons pour que nous améliorions les relations avec l’Iran. Nous n’avons pas besoin de cet accord pour aller de l’avant avec eux. »

Les officiels du régime iranien et ceux des pays occidentaux ont déclaré qu’il était peu probable qu’ils puissent finaliser un accord dimanche, précisant que le texte de l’accord ne pourrait être prêt avant lundi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe