mercredi, février 1, 2023

Jack Lang en Iran

Bernard Henri LevyLe bloc-notes de Bernard-Henri Lévy

Le Point – Hier à Damas, aujourd’hui à Téhéran. Mais pourquoi diable ce voyage? A-t-il rencontré des dissidents ? Parlé à des opposants ? A-t-il, comme il le fit, naguère, à Prague ou à Belgrade, porté le témoignage de la société civile française à la société civile iranienne en lutte contre la dictature ?

Est-il allé à l’exposition des caricatures de la Shoah ? A-t-il demandé à ses instigateurs pourquoi, comme dit Cavanna dans Charlie Hebdo, quand des Danois insultent le Prophète, c’est aux juifs que l’on s’en prend ? A-t-il dit à Ahmadinejad (ou, Ahmadinejad n’ayant pas daigné le recevoir, au « proche conseiller » d’Ahmadinejad qu’il a rencontré) ce qu’il pensait du projet de colloque négationniste annoncé par le régime ?

A-t-il, fort de son autorité et de son passé, fait savoir que le président d’un grand pays, héritier d’une civilisation bimillénaire, ne peut pas parler ainsi, comme il le fait à tout bout de champ, de rayer un autre pays de la carte ?

Non hélas. Il n’a rien dit de cela. Et c’est pourquoi, quelque amitié, considération, que l’on ait pour lui, il est difficile d’imaginer sans un certain malaise ce face-à-face absurde, inutile et, pour tout dire, assez désolant avec les nouveaux spécialistes de la manipulation de l’« idiot utile » qui l’ont baladé pendant deux jours.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe