mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIyad Allaoui : L’Irak risque d’entrer dans une spirale d’anarchie

Iyad Allaoui : L’Irak risque d’entrer dans une spirale d’anarchie

CNRI – L’Irak est devenu un pion du régime iranien et risque d’être entrainer dans une spirale d’anarchie à moins d’arrêter de réprimer les manifestants, a déclaré le chef d’al-Irakiya.

Iyad Allaoui a déclaré à Al-Sharqiya TV : « Le régime iranien contrôle la plupart des leviers du pouvoir en Irak et contrôle nos décisions politiques. J’ai dit une fois à l’ambassadeur iranien en présence d’autres personnes qu’ils ne seront jamais capables d’avaler l’Irak.»

M. Allaoui a exigé la libération des prisonniers, la fin des milices dans les rues et des accusations contre les manifestants pour préparer la voie à la prochaine élection.

Il a averti : « Si la situation reste telle qu’elle est, l’Irak se rapprochera de l’anarchie qui mettra en péril son existence.

«Peu importe comment Maliki abusent de son pouvoir de manière illégale et illégitime en tant que Premier ministre et le commandant en chef des forces armées pour écraser les gens, il ne réussira pas. »

Ahmad Alwani, député d’al-Irakiya, a mis en garde Malaki contre l’envoi d’unités irakiennes pour combattre avec les troupes d’Assad contre le peuple syrien :

« Cela va causer des problèmes au peuple syrien et aux pays voisins.

« La formation d’unités militaires sur le sol irakien pour aller combattre aux côtés des troupes syriennes, et le silence du gouvernement là-dessus, suggèrent qu’il détourne les yeux de cette activité, tout comme il a fermé les yeux sur d’autres enlèvements et assassinats confessionnels. »

Ses propos interviennent après des informations disant que Maliki a envoyé des unités paramilitaires en Syrie sous le prétexte d’y protéger les sanctuaires chiites.

Al-Sharqiya TV a également signalé que la brigade Alnasr et les groupes Najba avaient formé des milices dans les unités militaires pour protéger les lieux saints en Irak et en Syrie. Manhad Alkhatib. Un porte-parole de l’armée Najba avait confirmé que leurs forces avaient été envoyées en Syrie, a ajouté la chaîne de télévision arabe.

De son côté l’agence officielle Fars d’Iran a rapporté le 3 juin que le neveu du Premier ministre irakien Maliki avait été tué au combat en Syrie.

Fars a publié un message de condoléances du mollah Lotfallah Safi Golpayegani à Maliki sur le «martyre» de son neveu parti «défendre» les lieux saints en Syrie.

Ceux dernières semaines, les corps de nombreux Irakiens tués au combat en Syrie aux côtés des forces de Bachar al-Assad ont été renvoyés en Irak, selon des dépêches d’autres agences de presse.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe