samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Une victoire juridique à Luxembourg pour l’OMPI

Iran : Une victoire juridique à Luxembourg pour l’OMPI

Le Soir, Belgique, 13 décembre – Est-ce un premier pas vers la normalisation politique de l’organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), considérée en Europe – jusqu’à plus ample informé – comme une organisation terroriste ? En tout cas, la Cour européenne de Justice a annulé ce mardi une décision de l’Union européenne prise en 2002 qui avait gelé les avoirs de l’OMPI, mouvement de la résistance iranienne en exil, et condamné l’Union à payer quatre cinquièmes des dépens de ce dossier judiciaire.

Alors que l’OMPI figure sur la liste européenne des organisations terroristes, la Cour offre au moins une victoire morale à ce mouvement basé à Paris et qui avait maintes fois fait appel de ces mesures. Et cela ira plus loin, sans doute : pour l’instant, les « Moudjahidine » restent sur la liste noire de l’UE, a précisé Jean-Claude Piris, chef des services juridiques de l’UE, « mais nous devons examiner (la question) dès que possible ».

Dans le dossier des fonds gelés, la Cour a considéré que les droits de la défense n’avaient pas été respectés. « Certains droits fondamentaux et sauvegardes, y compris le droit à une audience équitable, l’obligation de fournir des raisons et le droit à une protection juridique efficace sont, par principe, pleinement applicables ».

Maryam Radjavi, épouse du fondateur historique des Moudjahidine du peuple, Massoud Radjavi, et dirigeante du Conseil national de la résistance iranienne, était précisément invitée hier à Strasbourg par l’un des groupes du Parlement européen. Elle s’est réjouie de la décision de la Cour et l’a qualifiée de « preuve de la légitimité de la résistance contre le fascisme religieux en Iran » et de « victoire de la justice sur les intérêts économiques ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe