mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran – Une prisonnière politique kurde risque de perdre la vue en...

Iran – Une prisonnière politique kurde risque de perdre la vue en raison de manque de soins médicaux

Iran – Une prisonnière politique kurde risque de perdre la vue en raison de manque de soins médicaux

CNRI – Le régime iranien a augmenté les pressions sur Zeinab Jalalian, une prisonnière politique kurde, détenue actuellement dans une prison à Khoy (ville située dans la province d’Azarbaïdjan occidentale, au nord-ouest de l’Iran).

Selon des rapports reçus le mercredi 30 septembre, les autorités carcérales refusent à cette prisonnière politique le droit de rencontrer sa famille et l’accès aux soins médicaux dont elle a besoin.

Emprisonnée depuis huit ans, Zeinab Jalalian souffre actuellement d’une grave maladie des yeux causée par les mauvaises conditions de détention et par des tortures qu’elle a subies en prison. Selon les médecins, elle doit rapidement être opérée des yeux, sans quoi elle risque de perdre la vue de façon irréversible.

Née en 1982 à Makou (au nord-ouest de l’Iran), Zeinab Jalalian a été arrêtée en 2007 à l’âge de 25 ans. Lors d’un procès à huit clos pendant lequel elle n’a pas eu accès à un avocat, elle a été condamnée à prison à vie sur une accusation de « participation à la lutte armée contre le régime ». Elle a rejeté cette accusation et a fait plusieurs grèves de la faim pour protester contre le verdict injuste prononcé à son encontre.

 

Lire aussi: 

Le CNRI publie un rapport sur le non-respect des droits des femmes en Iran sous Rohani

Iran – Grève de la faim d’Atena Farghadani, artiste et activiste des droits des femmes

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe