mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran : Ségrégation renforcée dans les bus de Qazvine

Iran : Ségrégation renforcée dans les bus de Qazvine

CNRI – Dans le but de renforcer l’apartheid sexuel en Iran, le régime des mollahs a décidé d’imposer davantage de restrictions aux femmes. Le général Akbar Hedayati, chef des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) de Qazvine, à 165 kilomètres au nord-ouest de Téhéran, a annoncé le lancement d’un nouveau modèle de ségrégation dans les bus.

« Nous testons les nouvelles mesures depuis début octobre. Les résultats ont été satisfaisants et à présent les bus fonctionnent selon le nouveau plan”, a dit Hedayati à l’agence de presse officielle ISNA le 9 décembre.

Le plan a d’abord été testé en avril et en mai par les FSE, mais a été reporté jusqu’à cette date, a-t-il ajouté.

“Les passagers dans les cars reliant Téhéran à Qazvin sont totalement séparés et tous les efforts sont faits pour assurer la sécurité des familles”, a-t-il précisé sans ciller.

On sait que la ségrégation pose de véritables casse-têtes aux familles qui se déplacent, se voyant divisées et devant bien souvent abandonner une partie de leurs enfants dans d’autres véhicules, sans savoir quand ils les retrouveront.

Outre ces problèmes de sécurité, est-il encore besoin de rappeler que les routes en Iran ont le taux le plus élevé d’accidents mortels, en particulier de bus, vu l’état d’abandon dans lequel elles se trouvent.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe