vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes sites Web gouvernementaux du régime iranien sont perturbés, l'appel au changement...

Les sites Web gouvernementaux du régime iranien sont perturbés, l’appel au changement de régime s’affiche

Les sites Web gouvernementaux du régime iranien sont perturbés, l'appel au changement de régime s'affiche

Ce matin, l

 

Le site officiel du ministère iranien de la Culture et de l’Orientation islamique et un certain nombre de ses sites affiliés ont été perturbés.

Des images publiées sur les médias sociaux en langue perse montrent que la page d’accueil de farhang.gov.ir a été rendue indisponible et que des images de Massoud Radjavi, chef de la Résistance iranienne, et de Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, sont affichées, ainsi que la photo du Guide Suprême du régime, Ali Khamenei, marquée comme invalide. Le texte en persan sous les images indique : « Les serveurs du ministère de la Censure et de la Répression des mollahs ont été saisis. A bas Khamenei, Vive Radjavi. »

Bien que le message ait été retiré et que les données d’origine aient été restaurées au bout de quelques minutes, au moins 62 sites web affiliés sont hors d’atteinte et 77 serveurs et 280 ordinateurs ont été mis hors service. La nouvelle a déjà été largement partagée sur les médias en langue perse et devrait faire les gros titres.

Le site officiel de l’OMPI a publié les informations suivantes :

● À 11 heures, heure de Téhéran, 62 sites Web du ministère iranien de la Culture et de l’Orientation ont été perturbés et défigurés.

● À 11 heures, 77 serveurs et plus de 280 ordinateurs du ministère de la Culture et de l’Orientation ont été mis hors service.

● Les serveurs du ministère de la Censure et de la Répression ont été saisis et les slogans « A bas Khamenei et vive Rajavi » étaient affichés sur toutes les pages.

● Les sites Web contenant les qualifications des cartes d’enseignement des instructeurs, les sites Web des sermons de la prière du vendredi, les sites Web affiliés aux affaires des anciens combattants du régime, le système de gestion des infrastructures de gestion de la culture et le site Web de l’organisation du Kurdistan figurent parmi les 62 sites Web qui ont été mis hors d’atteinte.

Des images obtenues par le CNRI montrent comment un utilisateur envoie des courriels en masse à divers fonctionnaires et employés du régime iranien, contenant des slogans tels que « A bas Khamenei, vive Radjavi ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe