mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLes Amis d'un Iran libre au Parlement européen rencontrent Maryam Radjavi et...

Les Amis d’un Iran libre au Parlement européen rencontrent Maryam Radjavi et soutiennent les manifestations en Iran

Les Amis d'un Iran libre au Parlement européen rencontrent Maryam Radjavi et soutiennent les manifestations en Iran

L’intergroupe des Amis d’un Iran libre (FOFI) a organisé une conférence au Parlement européen à Strasbourg le 24 octobre 2019 et condamné les violations des droits de l’homme et l’exportation de la terreur par le régime iranien
Les Amis d’un Iran libre (FoFI) au Parlement européen ont tenu la réunion à la veille du vote d’une résolution jeudi en soutien aux manifestations nationales du peuple iranien. Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la coalition d’opposition iranienne Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), a été invitée à faire une intervention en duplexe sur les derniers développements liés au soulèvement du peuple iranien.

Les Amis de l’Iran libre ont publié un communiqué de presse concernant :
Parlement européen, les Amis d’un Iran libre (FoFI)

Communiqué de presse

Strasbourg, le 5 octobre 2022 – A la veille du vote d’une résolution au Parlement européen en soutien aux manifestations nationales du peuple iranien, à l’invitation des Amis de l’Iran libre, Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) s’est exprimée au sujet des derniers développements liés au soulèvement du peuple iranien devant un groupe d’eurodéputé.

Mme Radjavi a déclaré : « Aujourd’hui, l’Iran est à la veille d’un changement et les femmes jouent un rôle majeur dans le soulèvement actuel contre un régime misogyne qui nie les droits fondamentaux des femmes.

« Le véritable objectif des hommes et des femmes en Iran est le changement de régime et l’établissement d’une république libre et démocratique, basée sur la séparation de la religion et de l’État », a-t-elle ajouté.

Mme Radjavi a déclaré : « Le peuple iranien attend plus que des mots de condamnation ou de sympathie de la part des pays européens. Ils attendent des mesures concrètes, y compris, entre autres, la reconnaissance de leur droit de se défendre contre les attaques brutales du régime, et la reconnaissance de leur droit de résister et de lutter pour leur liberté.

Elle a également appelé les États membres de l’UE à fermer les ambassades du régime, à rappeler leurs ambassadeurs d’Iran et à soumettre toute relation économique avec le régime à la fin de la répression et à la libération de tous les prisonniers politiques.

Lors de la réunion, M. Javier Zarzalejos, coprésident de l’intergroupe des Amis de l’Iran libre, a déclaré : nous, au Parlement européen, soutenons votre résistance, nous vous sommes redevables pour votre résilience de longue durée contre ce régime. Nous sommes surpris par le courage du peuple iranien, en particulier des femmes, lors des manifestations qui se déroulent en Iran ces jours-ci. L’implication des femmes n’est pas seulement contre le hijab obligatoire, mais contre les violations systématiques et graves de leurs droits fondamentaux.

M. Milan Zver, coprésident des Amis de l’Iran libre, a déclaré : Au Parlement européen, nous sommes profondément reconnaissants pour votre courage dans votre opposition à la dictature religieuse. Hier au Parlement européen, tous les orateurs de gauche et de droite ont soutenu la résistance qui se déroule en Iran ces jours-ci et c’était un message clair au régime iranien.

Se référant à la vague de protestations du peuple iranien, M. Stanislav Polcak a déclaré : nous sommes choqués d’apprendre que des personnes sont tuées dans les rues et nous condamnons cette violence contre le peuple. Nous avons vu le fort désir du peuple iranien de détruire le régime, non seulement ces jours-ci mais depuis plusieurs décennies. Vous méritez la liberté.

M. Jan Zahradil a déclaré : « Je salue votre patience et votre courage alors que vous dirigez cette résistance, qui est le mouvement de résistance le plus organisé depuis des décennies. La violence exercée par le régime ces jours-ci a été la goutte d’eau pour ceux qui pensaient encore qu’il était possible de négocier avec ce régime et qu’un changement pacifique était possible. Le changement est possible en Iran, il n’y a qu’une seule condition préalable, et c’est d’arrêter les concessions et les négociations avec ce régime et d’arrêter la complaisance. Cette politique n’a pas fonctionné et elle ne fonctionnera pas.

M. José Manuel Fernandes a déclaré qu’il existe un consensus parmi toutes les forces démocratiques du Parlement européen sur le fait qu’un régime dictatorial impitoyable est au pouvoir en Iran, et je pense que le Parlement européen a un devoir envers le peuple iranien. Il faut soutenir la résistance iranienne qui défend les valeurs démocratiques.

M. Helmut Geuking a déclaré que devant le soulèvement en Iran, qui est dirigé par les femmes, on ne peut pas rester les bras croisés. Nous vous soutenons au Parlement européen. Ce régime ne représente pas le peuple iranien.

Les Amis d’un Iran libre au Parlement européen rencontrent Maryam Radjavi et soutiennent les manifestations en Iran
Écrit par
Shamsi Saadati

L’intergroupe des Amis d’un Iran libre (FOFI) a organisé une conférence au Parlement européen à Strasbourg le 24 octobre 2019 et condamné les violations des droits de l’homme et l’exportation de la terreur par le régime iranien
Les Amis d’un Iran libre (FoFI) au Parlement européen ont tenu la réunion à la veille du vote d’une résolution jeudi en soutien aux manifestations nationales du peuple iranien. Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la coalition d’opposition iranienne Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), a été invitée à faire une intervention en duplexe sur les derniers développements liés au soulèvement du peuple iranien.

Les Amis de l’Iran libre ont publié un communiqué de presse concernant :


Parlement européen, les Amis d’un Iran libre (FoFI)

Communiqué de presse

Strasbourg, le 5 octobre 2022 – A la veille du vote d’une résolution au Parlement européen en soutien aux manifestations nationales du peuple iranien, à l’invitation des Amis de l’Iran libre, Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) s’est exprimée au sujet des derniers développements liés au soulèvement du peuple iranien devant un groupe d’eurodéputé.

Mme Radjavi a déclaré : « Aujourd’hui, l’Iran est à la veille d’un changement et les femmes jouent un rôle majeur dans le soulèvement actuel contre un régime misogyne qui nie les droits fondamentaux des femmes.

« Le véritable objectif des hommes et des femmes en Iran est le changement de régime et l’établissement d’une république libre et démocratique, basée sur la séparation de la religion et de l’État« , a-t-elle ajouté.

Mme Radjavi a déclaré : « Le peuple iranien attend plus que des mots de condamnation ou de sympathie de la part des pays européens. Ils attendent des mesures concrètes, y compris, entre autres, la reconnaissance de leur droit de se défendre contre les attaques brutales du régime, et la reconnaissance de leur droit de résister et de lutter pour leur liberté.

Elle a également appelé les États membres de l’UE à fermer les ambassades du régime, à rappeler leurs ambassadeurs d’Iran et à soumettre toute relation économique avec le régime à la fin de la répression et à la libération de tous les prisonniers politiques.

Lors de la réunion, M. Javier Zarzalejos, coprésident de l’intergroupe des Amis de l’Iran libre, a déclaré : nous, au Parlement européen, soutenons votre résistance, nous vous sommes redevables pour votre résilience de longue durée contre ce régime. Nous sommes surpris par le courage du peuple iranien, en particulier des femmes, lors des manifestations qui se déroulent en Iran ces jours-ci. L’implication des femmes n’est pas seulement contre le hijab obligatoire, mais contre les violations systématiques et graves de leurs droits fondamentaux.

M. Milan Zver, coprésident des Amis de l’Iran libre, a déclaré : Au Parlement européen, nous sommes profondément reconnaissants pour votre courage dans votre opposition à la dictature religieuse. Hier au Parlement européen, tous les orateurs de gauche et de droite ont soutenu la résistance qui se déroule en Iran ces jours-ci et c’était un message clair au régime iranien.

Se référant à la vague de protestations du peuple iranien, M. Stanislav Polcak a déclaré : nous sommes choqués d’apprendre que des personnes sont tuées dans les rues et nous condamnons cette violence contre le peuple. Nous avons vu le fort désir du peuple iranien de détruire le régime, non seulement ces jours-ci mais depuis plusieurs décennies. Vous méritez la liberté.

M. Jan Zahradil a déclaré : « Je salue votre patience et votre courage alors que vous dirigez cette résistance, qui est le mouvement de résistance le plus organisé depuis des décennies. La violence exercée par le régime ces jours-ci a été la goutte d’eau pour ceux qui pensaient encore qu’il était possible de négocier avec ce régime et qu’un changement pacifique était possible. Le changement est possible en Iran, il n’y a qu’une seule condition préalable, et c’est d’arrêter les concessions et les négociations avec ce régime et d’arrêter la complaisance. Cette politique n’a pas fonctionné et elle ne fonctionnera pas.

M. José Manuel Fernandes a déclaré qu’il existe un consensus parmi toutes les forces démocratiques du Parlement européen sur le fait qu’un régime dictatorial impitoyable est au pouvoir en Iran, et je pense que le Parlement européen a un devoir envers le peuple iranien. Il faut soutenir la résistance iranienne qui défend les valeurs démocratiques.

M. Helmut Geuking a déclaré que devant le soulèvement en Iran, qui est dirigé par les femmes, on ne peut pas rester les bras croisés. Nous vous soutenons au Parlement européen. Ce régime ne représente pas le peuple iranien.

FOFI-Press-release-05.10.2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe