vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe Conseil du dialogue national irakien condamne l’incursion policière à Achraf

Le Conseil du dialogue national irakien condamne l’incursion policière à Achraf

  CNRI – Le Conseil du dialogue national irakien, dirigé par le Cheikh Khalaf Al-Alyan, a publié un communiqué le 2 juin condamnant vivement l’incursion de la police à Achraf et le blocus de la Cité en Irak, qui abrite quelque 3400 membres de la principale opposition iranienne, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). La semaine dernière, la police irakienne a fait une incursion soudaine dans la cité d’Achraf sans la moindre justification suscitant un tollé international.

 CNRI – Le Conseil du dialogue national irakien, dirigé par le Cheikh Khalaf Al-Alyan, a publié un communiqué le 2 juin condamnant vivement l’incursion de la police à Achraf et le blocus de la Cité en Irak, qui abrite quelque 3400 membres de la principale opposition iranienne, l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). La semaine dernière, la police irakienne a fait une incursion soudaine dans la cité d’Achraf sans la moindre justification suscitant un tollé international.

Le communiqué du Conseil du dialogue national irakien déclare :

Nous avons vu que, dans un total mépris pour les efforts déjà entrepris visant à régler les questions à l’amiable et à conclure des accords avec les résidents de la cité d’Achraf pour garantir leurs droits et se conformer aux lois et coutumes internationales, la police irakienne a renforcé son blocus d’Achraf, le jeudi 28 mai 2009.

Cela survient en dépit les appels lancés par le Conseil du dialogue national irakien et des forces nationales [en Irak] réclamant un traitement équitable des résidents d'Achraf, qui sont les hôtes du peuple irakien et, surtout, déclarées « personnes protégées » en vertu de la IVe Convention de Genève. Cela se produit également en dépit du fait que l’OMPI est une organisation d'opposition, qui a été retirée de la liste des organisations terroristes. Le Parlement européen le 24 avril a exhorté le gouvernement irakien à lever le blocus du Camp d’Achraf et à traiter humainement ses résidents.

Par conséquent, nous appelons une fois de plus le gouvernement irakien à reconnaître l’exigence de nation irakienne à respecter nos hôtes et à se conformer à la demande de la communauté internationale. Nous demandons au gouvernement d'utiliser cette affaire dans l'intérêt de l'Irak et exigeons la protection de cette cité, la levée de son blocus et la fin des restrictions et des pressions contre ses habitants, en particulier parce qu'ils ont pleinement coopéré avec les forces en charge de la protection du camp.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe