jeudi, juillet 25, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa vision du CNRI pour la transition du pouvoir en Iran expliqué...

La vision du CNRI pour la transition du pouvoir en Iran expliqué par l’ambassadeur Bloomfield

La vision du CNRI pour la transition du pouvoir en Iran expliqué par l’ambassadeur Bloomfield

Dans une récente interview en podcast, l’ambassadeur Lincoln Bloomfield Jr., ancien secrétaire d’État adjoint des États-Unis aux Affaires politiques et militaires, a partagé son point de vue sur le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) et sa vision d’une transition démocratique du pouvoir en Iran. Amb. Bloomfield, qui a occupé plusieurs postes de haut niveau, notamment celui de secrétaire d’État adjoint aux Affaires du Proche-Orient, a écrit de nombreux ouvrages sur le résistance iranienne.

L’ambassadeur Bloomfield a salué le plan en dix points du CNRI, qui décrit un avenir en Iran basé sur l’égalité des sexes, l’abolition de la peine de mort et la séparation de la religion et de l’État. « Le plan en dix points n’est pas une prise de pouvoir. Il s’agit de donner aux Iraniens la liberté de choisir leurs propres dirigeants », a expliqué Bloomfield. Il a souligné que la vision du CNRI consiste fondamentalement à mettre fin à la dictature et à restaurer la souveraineté populaire à travers un processus ordonné et démocratique.

Amb. Bloomfield a réfuté les accusations selon lesquelles le CNRI fonctionnerait comme une secte. « Ce n’est pas une secte. C’est un mouvement ancré dans la riche tradition de l’esprit et de la politique persane », a-t-il affirmé. Il a souligné que l’approche du CNRI est inclusive, prenant en compte la diversité ethnique et la pluralité religieuse de l’Iran tout en favorisant la tolérance et les relations de bon voisinage. »

En plus de son soutien aux principes du CNRI, Bloomfield a salué Maryam Radjavi, la présidente élue du CNRI pour sa capacité à analyser la dynamique interne du régime iranien. « Elle est l’une des leaders les plus pointues que je n’ai jamais rencontrées. Sa capacité à briser les rouages du régime est sans précédent… Son discours est convaincant et fourni un aperçu approfondi des stratégies de la résistance et des vulnérabilités du régime. »

Bloomfield a également souligné l’histoire personnelle et les sacrifices de Mme Radjavi, qui ajoutent à sa crédibilité et à son engagement envers la cause de la liberté iranienne. Il a mentionné les pertes tragiques qu’elle a endurées, notamment la mort de ses sœurs sous le régime du Shah et sous le régime religieux actuel. « C’est quelqu’un qui a payé un lourd tribut, renforçant son dévouement et la légitimité de son leadership. »

L’ambassadeur a évoqué le soutien mondial croissant au CNRI, citant le soutien de plus d’une centaine d’anciens chefs de gouvernement et de majorités parlementaires du monde entier. « Le CNRI a finalement réussi à percer alors que la propagande s’est dissipée et que le vent s’est inversé », a déclaré Bloomfield, indiquant la reconnaissance internationale croissante de la légitimité du CNRI et de sa vision pour l’Iran.