jeudi, juillet 25, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLa députée canadienne Judy Sgro salue l’inscription du CGRI sur la liste...

La députée canadienne Judy Sgro salue l’inscription du CGRI sur la liste du terrorisme

Dans une interview accordée à Simay Azadi TV, Judy Sgro, présidente de la Commission du commerce international du Parlement canadien et ancienne ministre de l’Immigration, a salué la décision du gouvernement canadien de désigner le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) comme organisation terroriste. Cette décision, a-t-elle noté, s’aligne sur les informations de longue date fournies par l’opposition iranienne et le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) sur les activités terroristes du CGRI tant en Iran qu’à l’échelle internationale.

« Je suis Judy Sgro, députée de Humber River-Black Creek, située à Toronto, et je suis heureuse de parler avec vous, la communauté iranienne, et en particulier le peuple iranien qui continue de souffrir sous un régime très oppressif. « , a déclaré Sgro dans l’interview.

Elle a souligné l’impact significatif des actions du CGRI à travers le Moyen-Orient et au-delà, y compris ses effets néfastes sur le peuple iranien. « Le CGRI a causé d’immenses dégâts dans tout le Moyen-Orient et a eu un impact dévastateur sur de nombreuses personnes. »

Elle a relevé les points clés de l’implication du CGRI dans diverses activités destructrices;

Camps d’entraînement terroristes : Le CGRI gère des camps d’entraînement terroristes en Iran.

Attaques de drones : Le CGRI a fourni des drones utilisés pour attaquer la population ukrainienne et d’autres pays du Moyen-Orient qui souffrent du conflit en cours.

Tragédie PS752 : La destruction du vol PS752 d’Ukraine International Airlines, qui a entraîné la mort de 176 passagers, dont au moins 55 Canadiens.

Soutien aux groupes mandataires : Reconnaissance publique par le CGRI d’avoir fourni une formation et un soutien financier aux groupes mandataires au Moyen-Orient.

« Nous savons que le CGRI est responsable d’une grande partie des destructions et des meurtres en cours au Moyen-Orient, affectant les Palestiniens, les Israéliens et d’autres personnes innocentes », a affirmé Sgro. Elle a exprimé sa satisfaction face à la décision du gouvernement canadien de classer le CGRI parmi les organisations terroristes, reconnaissant qu’il s’agit d’une étape cruciale vers la promotion de la paix et de la sécurité.

Dans son message, Sgro a également transmis le conseil urgent du ministre des Affaires étrangères du Canada à tous les Canadiens en Iran de quitter le pays, compte tenu de l’absence d’ambassade canadienne et du manque de soutien disponible. « À tous ceux qui nous regardent, en particulier à ceux qui vivent encore en Iran, veuillez rester en sécurité. Il s’agit d’une nouvelle étape vers l’élimination du régime oppressif et l’établissement d’un gouvernement véritablement démocratique pour représenter et protéger le peuple », a-t-elle insisté.

Judy Sgro a conclu en exprimant sa gratitude et son impatience de poursuivre son engagement auprès de la communauté iranienne. « Merci beaucoup et j’ai hâte de vous voir nombreux », a-t-elle déclaré.