vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDébat à la Chambre des communes du Royaume-Uni sur les manifestations en...

Débat à la Chambre des communes du Royaume-Uni sur les manifestations en Iran

Débat à la Chambre des communes du Royaume-Uni sur les manifestations en Iran
Chambre des Communes

Jeudi 12 janvier, la Chambre des Communes du Royaume-Uni a tenu un débat parlementaire sur la situation actuelle en Iran, discutant des options politiques pour traiter avec le régime des mollahs et soutenir le soulèvement national, qui persiste depuis quatre mois.

Les députés britanniques ont également exhorté le gouvernement à désigner les Gardiens de la révolution du régime iranien (pasdaran) comme une organisation terroriste pour son rôle dans la répression intérieure et l’exportation du terrorisme à l’étranger.

Le député britannique Bob Blackman, fervent défenseur du peuple iranien et de son mouvement de résistance organisée, a exhorté le gouvernement de son pays à proscrire les pasdaran comme entité terroriste, expliquant également pourquoi tous les Etats membres de l’UE devraient suivre cet exemple. Il a également fait mention aux quatre décennies de crimes contre l’humanité du régime génocidaire, comme le massacre en 1988 de plus de 30 000 prisonniers politiques.

« Les meurtres de masse perpétrés par les pasdaran sont choquants, mais peut-être pas surprenants. En 1988, l’actuel président de l’Iran, [Ebrahim] Raïssi, était responsable de la poursuite de 30 000 prisonniers politiques. Tous ont été exécutés. Quatre-vingt-dix pourcent d’entre eux étaient des membres et des militants du principal mouvement d’opposition iranien, l’OMPI. Le massacre de 1988 présentait de nombreuses similitudes avec le soulèvement d’aujourd’hui. Il s’agissait, bien entendu, d’un conflit fondamental entre le peuple iranien, qui réclamait la liberté, la démocratie et le développement économique et social après le renversement du Shah », a-t-il déclaré.

« Les pasdaran ont créé, fondé et armé un vaste réseau de groupes terroristes au Moyen-Orient. Du Hezbollah au Liban aux Houthites yémenites, tous répandent la guerre dans la région. L’Iran a fourni au seul Hezbollah quelque 150 000 missiles », a ajouté le député Blackman.

La députée Anna Firth a également rejoint ses collègues pour faire l’éloge de la révolution iranienne en cours en la décrivant comme un mouvement vers un changement démocratique durable en Iran.

Le député britannique David Jones a, lui aussi, exhorté le gouvernement britannique à invoquer les règlements mondiaux de sanctions en matière de Droits de l’Homme contre les responsables du régime, principalement pour Raïssi en raison de son rôle dans le massacre de 1988. Il a également exhorté le gouvernement britannique à désigner les pasdaran comme une organisation terroriste.

Les propos des autres législateurs britanniques seront ajoutées ultérieurement.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe