samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesIran: relaxe de policiers accusés d'avoir battu des manifestantes

Iran: relaxe de policiers accusés d’avoir battu des manifestantes

Agence France Presse – Plusieurs policiers accusés d’avoir passé à tabac des femmes qui manifestaient à Téhéran ont été relaxés par le tribunal spécial devant lequel ils comparaissaient, a rapporté mardi l’agence semi-officielle Mehr.

Les avocats des parties civiles ont annoncé leur intention de faire appel du jugement du tribunal spécial chargé de juger les fonctionnaires iraniens.

Ils étaient accusés d’avoir passé à tabac des manifestantes qui s’étaient rassemblées à Téhéran en faveur des droits des femmes le 12 juin 2006, ajoute Mehr.
Le nombre de prévenus n’a pas été précisé.

Soixante-dix personnes avaient été arrêtées au cours de la manifestation, organisée place Haft-e Tir, dans le centre de la capitale, accusées d’avoir participé à un "rassemblement illégal".

La manifestation avait été dispersée par la police. Des sources judicaires avaient fait savoir à l’époque qu’une enquête serait ouverte sur les accusations de passage à tabac lancées par des manifestantes à l’encontre de certains policiers.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe