lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran - Rafsandjani : les Iraniens ne regardent plus les chaînes télévisées...

Iran – Rafsandjani : les Iraniens ne regardent plus les chaînes télévisées officielles

CNRI – Ali-Akbar Hachémi Rafsandjani (président du « Conseil de discernement de l’intérêt du régime », ancien président et une des deux hommes les plus influents du régime des mollahs durant les 35 dernières années) a confirmé que les chaînes télévisées liées au régime n’ont guère de téléspectateurs.

Le mercredi 25 décembre, les medias officiels en Iran ont rapporté que lors d’un rencontre avec les membres de « l’Association islamiques des universitaires », Rafsandjani a affirmé : « Il y a dans le pays une vingtaine de chaînes télévisées. Mais étant donné que sur ces chaînes les informations sont traitées de façon unilatérale et impartiale, celles-ci ne sont pas très attractives pour les téléspectateurs. »

Il y a deux mois, Rafsandjani avait dit à propos de la télévision du régime : « Les gens ne se laissent plus influencer par cette boîte qui livre des informations censurées. Les Iraniens sont des gens instruits et intelligents. Ils ne se laissent pas bernés par cette boite de la censure. »

Les critiques de Rafsandjani contre les médias du régime ont commencé au moment où, dans le cadre de la lutte de pouvoir à l’intérieur du régime, ces médias ont cessé de diffuser ses interviews ou déclarations.

Les rapports que nous recevons de l’intérieur de l’Iran montrent que la baisse de l’audience des médias du régime iranien est un phénomène de très grande ampleur, beaucoup plus important que ce qui est maintenant décrit par l’ancien président de ce régime.

La semaine dernière, le ministre des « Orientations » (chargé de la censure) a affirmé que plus de 70% des habitants de Téhéran regardent des « télévisions satellitaires » [les chaînes télévisées basées à l’extérieur de l’Iran et diffusant leur programme via des satellites, dont la majorité sont hostiles au régime des mollahs.]

Ces dernières années, Rafsandjani a critiqué à plusieurs reprises les médias officiels. Déjà en 2009, au lendemain des élections présidentielles, Rafsandjani avait fustigé la façon dont ces médias avaient traité les informations relatives à ces élections.

Les récents critiques de Rafsandjani contre les médias du régime sont probablement provoqués par l’agacement de celui-ci contre la façon dont ces médias traitent les informations relatives à sa personne, sa famille ou ses proches.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe