jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran-Radjavi : La presse arabe a suivi la visite de Maryam Radjavi...

Iran-Radjavi : La presse arabe a suivi la visite de Maryam Radjavi en Belgique

CNRI – La visite en Belgique de Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance iranienne, a été couverte par la presse arabe.

Le quotidien As-Sharq Al-Owsat publié à Londres a suivit l’événement à deux reprises. « Maryam Radjavi, peut-on lire, a précisé que la politique de complaisance de l’Europe avec le programme atomique du régime des mollahs a échoué. A ses yeux une révision s’impose ainsi que des sanctions économiques et politiques contre ce régime. » Le quotidien rappelle que « le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a été le premier à révéler le programme atomique clandestin du régime iranien en 2002. »

CNRI – La visite en Belgique de Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance iranienne, a été couverte par la presse arabe.

Le quotidien As-Sharq Al-Owsat publié à Londres a suivit l’événement à deux reprises. « Maryam Radjavi, peut-on lire, a précisé que la politique de complaisance de l’Europe avec le programme atomique du régime des mollahs a échoué. A ses yeux une révision s’impose ainsi que des sanctions économiques et politiques contre ce régime. » Le quotidien rappelle que « le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a été le premier à révéler le programme atomique clandestin du régime iranien en 2002. »

De son côté Al-Raï, publié au Qatar, note que « la visite de la présidente du CNRI a mis le régime iranien en fureur. Anne-Marie Lizin, la présidente du Sénat belge, a déclaré en l’accueillant qu’elle respectait réellement le combat que dirige Mme Radjavi, en espérant qu’un jour on en comprendra toute l’importance. » Al Raï ajoute que « mardi la rencontre entre Anne-Marie Lizin et Maryam Radjavi s’est faite dans un des salons du Sénat belge. »

La presse d’Arabie Saoudite a également rapporté l’événement. Soulignant la réaction hystérique des mollahs, elle rappelle que l’ambassadeur de Belgique a été convoqué à Téhéran pour protester cette invitation. Al-Watan, au Koweït a lui aussi mis l’accent sur la réaction démesurée du pouvoir à Téhéran.

Aux Emirats Arabes Unis, l’agence de presse Gulf News a écrit que les ambassadeurs européens, belge et finlandais, avaient été à deux reprises convoqués au ministère des Affaires étrangères et que Bruxelles avait déclaré que le CNRI ne se trouvait pas sur la liste du terrorisme.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe