jeudi, juillet 25, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLes manifestations des retraités et des travailleurs s’étendent en Iran

Les manifestations des retraités et des travailleurs s’étendent en Iran

Les manifestations des retraités et des travailleurs s’étendent en Iran

Le 2 juin des milliers de retraités et travailleurs dans tout l’Iran ont participé dans de vastes manifestations contre les difficultés économiques, la corruption et la mauvaise gestion du gouvernement. Ces manifestations dans des villes comme Téhéran, Shush, Ispahan, Bandar Abbas, Bushehr, Ahvaz et Gachsaran ont mis en évidence le mécontentement croissant parmi les travailleurs, les retraités iraniens et la population en générale.

À Téhéran, les retraités de l’Organisation de la sécurité sociale se sont rassemblés devant les bureaux de l’organisation, exigeant des retraites plus élevées et des produits de première nécessité. Scandant des slogans comme « Nous avons entendu assez de mensonges ; nous ne voterons plus », les manifestants ont exprimé leur frustration face aux promesses non tenues et à la corruption systémique.

Pendant ce temps, à Shush, une ville du sud-ouest de l’Iran, les retraités de la sécurité sociale se sont également rassemblés pour réitérer leurs appels à des retraites plus élevées et à la libération des enseignants et des militants syndicaux emprisonnés. Leurs slogans soulignaient un large sentiment de désillusion : « Oh notre riche pays, qu’est tu es devenu ? »

À Bouchehr, dans le sud de l’Iran, des pêcheurs, des poissonniers et des propriétaires de bateaux ont manifesté devant le gouvernorat provincial. Leurs griefs portaient sur les inégalités économiques et la négligence à l’égard de leurs industries. Les manifestants de la union de pêcheurs de Bouchehr ont exprimé leur lutte contre la pauvreté et les pratiques injustes qui affectent leurs moyens de subsistance.

À Ispahan, dans le centre de l’Iran, des retraités de l’industrie sidérurgique ont manifesté devant le bureau de la Caisse de retraite de l’acier. Leurs slogans, tels que « Le Majlis (parlement) soumis a provoqué des prix élevés », mettent en évidence les pressions économiques auxquelles sont confrontés les retraités dans un contexte de hausse du coût de la vie.

De plus, les travailleurs contractuels de Gachsaran, dans le sud-ouest de l’Iran, et les employés du secteur pétrolier d’Ahvaz ont protesté contre les mauvaises conditions de travail. À Gachsaran, les travailleurs des secteurs de l’extraction pétrolière et gazière se sont rassemblés pour exiger de meilleurs contrats et de meilleures conditions de travail. Des manifestations similaires à Ahvaz ont vu des travailleurs du pétrole réclamer un traitement équitable et de meilleures conditions de travail.

Les protestations se sont également étendues à d’autres villes, notamment une importante manifestation des agents municipaux de l’assainissement à Bandar Abbas, dans le sud de l’Iran. Ces travailleurs ont manifesté devant la mairie, exigeant des salaires en souffrance et une meilleure sécurité de l’emploi.

Ces manifestations s’inscrivent dans un schéma plus large de mécontentements en Iran, motivés par les crises économiques, la corruption du gouvernement et le mécontentement à l’égard de la gestion des services sociaux et des retraites. L’ampleur de ces manifestations témoigne d’une unité croissante entre divers secteurs de la société iranienne pour revendiquer leurs droits.