mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : privée de soins médicaux, une prisonnière politique perd un 'il

Iran : privée de soins médicaux, une prisonnière politique perd un ‘il

Kobra Bannazadeh-Amirkhizi, prisonnière politiqueCNRI – Une prisonnière politique d’Evine, à Téhéran, a perdu un œil et risque de perdre l’autre après avoir été privée de soins médicaux en prison. Selon sa famille, Mme Kobra Bannazadeh-Amirkhizi devait subir une opération en mai sur avis médical, mais les autorités pénitentiaires ont refusé et elle a perdu son œil. Un des responsables de la prison directement impliqués dans l’affaire s’appelle Hassan Zare Dehnavi.

Mme Bannazadeh a été transférée à la prison Gohardacht de la ville Karaj, en banlieue téhéranaise, la semaine dernière.

Deux de ses frères, Hamid et Asghar Bannazadeh, sont également incarcérés dans la section 4 de la prison de Gohardacht après avoir tenté de voir leurs proches dans le camp d’Achraf en Irak. Ils ont été condamnés à deux ans de prison pour avoir voulu rencontrer leurs parents à Achraf.

Le camp d’Achraf est situé au nord-est de Bagdad et abrite 3400 opposants iraniens.

Un autre membre de cette famille, Mme Shahla Zarrinfar, a été condamnée à un an de prison, pour avoir voulu voir les siens à Achraf.

Mme Amirkhizi, d’une famille connue de Téhéran dont plusieurs membres ont été exécutés par le régime des mollahs, est la mère d’un résident d’Achraf en Irak, où résident quelque 3500 membres du principal groupe d’opposition iranien, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe