lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Pourquoi l’UE continue-t-elle de traiter avec des tyrans ?

Iran : Pourquoi l’UE continue-t-elle de traiter avec des tyrans ?

Iran : Pourquoi l’UE continue-t-elle de traiter avec des tyrans ?Lettres de N. Fowler

The Financial Times – Monsieur, je suis outré par l’ignorance de Jonathan Clarke dans son article du 10 mai « L’Europe vend à l’Amérique de l’expertise diplomatique à bas prix » ( Europe is underselling diplomatic expertise to America ). C’est précisément ce type de diplomatie (connue aussi sous le nom de complaisance et de coopération sans vergogne avec un régime oppressif) que poursuit honteusement l’Union Européenne assoiffée de pétrole depuis des décennies, et qui n’a rien apporté si ce n’est de maintenir le régime au pouvoir et de prolonger la souffrance des Iraniens.

Comment l’UE peut-elle prétendre être au-dessus de la mêlée si elle continue à traiter avec des tyrans ? Plus de diplomatie avec l’Iran ? Pas en mon nom ni au nom du peuple iranien ! M. Clarke aurait-il préconisé l’usage de la diplomatie avec l’Afrique du Sud pendant l’apartheid ? Avions-nous tort d’imposer des sanctions à l’époque ? 

Ce qui me choque particulièrement, c’est lorsque M. Clarke qualifie furtivement le mouvement pro démocratique iranien de « suspect » ; il répète le type de désinformations avancées par le régime iranien afin de discréditer le principal groupe de l’opposition démocratique. Oui, actuellement, il est officiellement considéré comme une organisation « terroriste », mais M. Clarke n’a certainement pas entendu parler du sommet international en 2000 au Caire où les chefs d’Etat ont mutuellement accepté de ne pas autoriser les mouvements d’opposition opérer sur le sol des uns et des autres, que leur cause soit juste ou non. Comme l’a reconnu récemment Jack Straw, l’ancien ministre des Affaires Etrangères britannique, les Etats-Unis et l’UE ont fait une faveur au régime iranien en cataloguant le mouvement démocratique armé iranien de criminel. Cette très mauvaise décision « diplomatique » a inévitablement fait que le mouvement démocratique iranien a depuis pieds et poings liés.

L’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran est désormais injustement cataloguée de terroriste dans le cadre d’une lutte de pouvoir internationale stratégique qui n’a en fait rien à voir avec elle. (Oui ils portent un nom empreint de malchance, et non, ils n’ont aucun lien avec les autres organisations diées du mot «moudjahidine ».)

Nous savons à quel point l’invasion étrangère et l’occupation de l’Irak étaient une folie ; l’avenir de l’Iran doit rester entre les mains des Iraniens. Eux, et eux seuls, peuvent provoquer le soulèvement populaire qui serait survenu beaucoup plus tôt si l’Occident ne s’était pas empressé de se lier d’amitié avec le régime iranien. L’étiquette de terroriste doit être retirée et les membres de l’Organisation des Moudjahiddins du Peuple d’Iran doivent être libérés du cachot où ils sont détenus par les Etats-Unis à la frontière iranienne.

N. Fowler,
Birmingham B14 7QA, UK

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe