jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran-nucléaire : Des parlementaires norvégiens pour l’envoi des mollahs au Conseil de...

Iran-nucléaire : Des parlementaires norvégiens pour l’envoi des mollahs au Conseil de Sécurité

ImageCNRI, 10 décembre – De nouveaux aspects du programme nucléaire du régime iranien ont été révélés lors d’une conférence de presse à Oslo jeudi.Parviz Khazaï, représentant du Conseil national de la Résistance iranienne dans les pays nordiques, a présenté de nouveaux documents et photos sur les activités nucléaires du régime des mollahs. Il a également exposé les nouvelles menaces terroristes que pose leur projet atomique.

Le représentant du CNRI a souligné la fiabilité des informations fournies par la résistance iranienne dans ce domaine, leur authenticité ayant été prouvée par des instances internationales indépendantes, et des rapports de services secrets.
Khazaï a souligné qu’il était temps de mettre fin à la politique de complaisance à la lumière de son échec évident après l’arrivée d’Ahmadinejad à la présidence des mollahs. Il a appelé à l’envoi de ce dossier au Conseil de Sécurité de l’ONU.
L’orateur suivant Morten Hoglund, député norvégien et membre de la commission des Affaires étrangères, a quant à lui demandé la mise en place d’une politique de fermeté contre la dictature religieuse pour éviter la guerre. S’appuyant sur l’expérience du passé, il a estimé que l’on ne gagnerait rien à vouloir se rapprocher de ce régime et que cette approche ne ferait que donner aux mollahs assez de temps pour finir leur programme d’armes atomiques.
Un ancien député, Ingvald Godal, s’est dit heureux du Prix Nobel que Mohammad Elbaradeï recevait le jour-même et dans le même hôtel Al-Baradeï, tout en lui demandant d’adopter une attitude ferme contre Téhéran. Il a affirmé que la bombe atomique dans les mains d’une dictature religieuse et terroriste serait une catastrophe pour le monde.
Lars Rise, lui aussi ancien député norvégien, et membre de la direction du mouvement « Non à une Norvège nucléaire », a noté que le monde avait appris le programme atomique secret de s mollahs grâce à la résistance iranienne, et si elle n’avait pas fait ces révélations, le monde aurait était bien plus vulnérable. A ses yeux, ce régime pose une menace sérieuse à la paix et à la sécurité, surtout depuis l’arrivée d’Ahmadinejad à la présidence.
Rise a indiqué que ces trois derniers mois, Téhéran avait repris l’enrichissement de l’uranium et qu’il avait violé ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale. Il a estimé qu’il n’y avait aucune raison de poursuivre la complaisance avec le régime. Cette politique a été un échec total.
Le dernier orateur, Bjorn Jacobsen, est membre de la commission de la Défense au parlement norvégien. Il a souligné que le monde n’avait pas besoin d’armes nucléaires, spécialement aux mains du régime des mollahs en Iran. Il a estimé nécessaire une action du Conseil de Sécurité dans ce domaine et a regretté que la révolution iranienne ait été détournée le clergé.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe