lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran - Nucléaire : cinq ans de crise

Iran – Nucléaire : cinq ans de crise

L’express.fr 

2002. Les Moudjahidine du peuple révèlent l’existence de plusieurs sites nucléaires, tenus secrets pendant dix-huit ans.

Octobre 2003. Téhéran autorise des inspections inopinées de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et suspend, treize mois plus tard, l’enrichissement de l’uranium.

Eté 2005. Mahmoud Ahmadinejad remporte la présidentielle. L’Iran annonce son intention de reprendre la conversion d’uranium dans son usine d’Ispahan.

Eté 2006. Paris et Londres, soutenus par les Etats-Unis, proposent des négociations conditionnelles. L’Iran refuse de suspendre l’enrichissement de l’uranium.

23 décembre 2006. Le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la résolution 1737, qui interdit la vente de tout matériel ou technologie pouvant contribuer aux activités de Téhéran dans les domaines nucléaire et balistique.

23 mars 2007. 15 marins britanniques sont capturés par les forces iraniennes.

24 mars 2007. Le Conseil de sécurité alourdit les sanctions de la précédente résolution (1737), car l’Iran refuse de suspendre ses activités d’enrichissement et de retraitement de l’uranium. L’Iran qualifie la résolution d’ «illégale», et limite sa coopération avec l’AIEA.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe