vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : manifestation à Ispahan contre les agressions de femmes à l’acide...

Iran : manifestation à Ispahan contre les agressions de femmes à l’acide par les agents du régime


Maryam Radjavi salue les habitants révoltés d’Ispahan et de Téhéran et demande à l’ensemble des Iraniens de se joindre au mouvement national de défense des femmes

CNRI – Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a salué les habitants d’Ispahan qui ont manifesté contre les crimes inhumains des mollahs visant les femmes. Elle appelle l’ensemble de la population, en particulier les femmes et les jeunes, à rejoindre le mouvement nationale de défense des femmes. Cerné par des crises internes et internationales, le régime du guide suprême s’efforce par le biais de ces crimes et un climat de terreur, de contenir la colère populaire.

Mme Radjavi a appelé la communauté internationale à condamner ces atrocités de la dictature religieuse et d’agir rapidement par le Conseil de sécurité de l’ONU pour les faire cesser. Le silence face à ces actes de barbaries, a-t-elle souligné, quel qu’en soit le prétexte, signifie dans la pratique d’encourager et de laisser la voie libre à la tyrannie pour continuer.

En ce 22 octobre, la population en colère d’Ispahan et de Téhéran a largement manifesté sa colère contre ces agressions à l’acide commises par les bandes liées au régime.

A Ispahan, la présence massive d’agents, les rues barrées et le déploiement de mesures de sécurité n’ont pas empêché une foule nombreuse de se réunir dans la rue Nikbakht face au tribunal et dans la rue Chahar-Bagh. De même à Téhéran, une manifestation s’est déroulée devant le Majlis malgré la sévérité des mesures de sécurité.

Les manifestants scandaient « Nos sœurs victimes resteront dans nos cœurs », « Pires que Daech, vous nous aspergez d’acide », « Le Majlis est notre honte », « A bas les lanceurs d’acide ! », « Pas de voile sous la contrainte », « Avec ou sans voile, non aux lanceurs d’acide », « Le droits des femmes à la sécurité ? De l’acide et des crimes », « Supprimez les lois anti-femmes ! », « Honte au procureur, démission, démission ! », « Agents de sécurité où sont les yeux de nos sœurs ? »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 octobre 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe