vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : Les travailleurs de la raffinerie de pétrole mettent en garde...

Iran : Les travailleurs de la raffinerie de pétrole mettent en garde contre le pillage des Gardiens de la révolution

Iran : Les travailleurs de la raffinerie de pétrole mettent en garde contre le pillage des Gardiens de la révolution

Les travailleurs de la raffinerie de pétrole Persian Gulf Oil Refinery ont mis en garde contre le non-paiement des salaires des travailleurs et ont menacé de démolir les installations de la raffinerie. Voici un extrait de ce communiqué :

« Malheureusement, la plupart des milliers de travailleurs dans les raffineries viennent des populations rurales, pauvres et peu instruites qui ignorent leurs droits les plus élémentaires. »

« Après l’entrée du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (pasdaran) dans le secteur du pétrole et des gaz, et les autres infrastructures du pays, avec le mandat implicite du Guide Suprême du régime des mollahs, Ali Khamenei, pour la construction d’une économie résiliente sous le règne de l’ancien président Ahmadinejad, le centre de la corruption et le siège de la sangsue économique dans le pays, c’est-à-dire la base Khatam (des Gardiens de la révolution), a été créé. »

« Il est intéressant de souligner ce fait ridicule et désastreux, concernant l’activité de la base Khatam qui joue le rôle de courtier économique majeur de l’Iran en prenant des projets du gouvernement, qu’il transfère immédiatement au secteur privé très inexpérimenté, et que les tous nouveaux entrepreneurs émergents, détaillants non qualifiés, semblent être d’importants concessionnaires de l’économie iranienne et se livrent secrètement au détournement et au pillage du budget de plusieurs milliards de dollars du pays. »

« Malheureusement, au cours des six premiers mois de cette année, la situation a été catastrophique pour les couches défavorisées de la société, dont le travail, comme la plupart des entreprises et des usines non pétrolières et la plupart des sections pétrolières, n’a reçu qu’un pourcent et demie de son salaire durant les six derniers mois. »

« Étant donné les difficultés et les potentiels dangers pour la vie, que comporte ce type d’activités dans les régions du sud, avec la chaleur insupportable et le climat étouffant des banlieues de la ville, dans un environnement confiné avec des installations très limitées, notre part à nous pour la production quotidienne de pétrole et de gaz correspondrait-elle à un mois de salaire pour six mois de travail ? »

« Où sont passées votre conscience et votre honnêteté ? Pour que vous ne payiez pas au moins la part des travailleurs dont les activités vous permettent de produire et de vendre du pétrole et du gaz ? »

« C’est ironique que nous n’ayons même pas reçu un pourcent ou un pourcent et demi de salaire après la grève et l’arrêt du travail. »

« Malheureusement, au début du mois d’octobre, il y a un tel manque de financement que les compagnies Star Oil Refinery, avec quelques milliers d’employés, n’ont pu fournir de l’essence pendant deux jours pour les activités de transport de marchandises, et le fonctionnement des machines, notamment les grues. »

« Nos forces au sein des compagnies Star Oil Raffinery de Rajai, Abad-e-Ra’ahan et du Sud de Téhéran ont entamé une grève pacifique ces derniers jours. Aujourd’hui, lorsque nos collègues ont visité le bureau de la société, on leur a tenu des propos amers, qu’il n’y a pas d’argent, si vous ne pouvez pas l’accepter, allez-vous en ! Quelque chose devrait être dite. »

« La plupart des entreprises de la raffinerie ont fermé ou sont à moitié fermées en raison du manque de financement. »

« Nous, les travailleurs de Persian Gulf Star Oil Refinery, annonçons que pour mettre fin à la situation et supporter cet horrible été sans salaire, nous poursuivrons nos manifestations de manière pacifique, juste une semaine avant le 5 octobre et, si nos objections ne sont pas satisfaites, avec des excuses à l’honorable nation d’Iran, nous saccagerons et démolirons les installations au sein de la raffinerie. »

« Évidemment, le QG de la base Khatam sera directement responsable des dégâts. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe