samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Les pressions continuent sur le prisonnier politique Ali Moezi

Iran – Les pressions continuent sur le prisonnier politique Ali Moezi

CNRI – Les autorités de la prison d’Evine (située au nord de Téhéran) continuent leurs pressions et leurs menaces contre le prisonnier politique Ali Moezi.

Agé de 63 ans, Ali Moezi est gravement malade. Dans les années 1980, il a été emprisonné pendant plusieurs années en raison de ses opilions politiques. En 2008, il a été de nouveaux arrêté et emprisonné durant deux ans. Le régime lui reprochait d’avoir rendu visite à ses deux filles qui vivaient au camp d’Achraf.

M. Moezi a été arrêté pour la troisième fois en juin 2011. Cette fois-ci, le régime lui reprochait sa participation à l’enterrement d’un prisonnier politique, sympathisant de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) et décédé en prison à cause du manque de soins médicaux dont il avait besoin.

Les autorités carcérales ont dit à M. Moezi qu’elles ont l’intention de lui intenter un nouveau procès pour empêcher sa libération à l’issu de la peine d’emprisonnement à laquelle il a été condamné lors de son premier procès.

Les agents du ministère des Renseignements (VEVAK) ont dit à M. Moezi : « Tu seras torturé en prison jusqu’à ta mort et tu ne sortiras pas vivant de cette prison. »
M. Moezi a refusé d’assister à son procès qu’il considère comme injuste. Le tribunal des mollahs l’a condamné en son absence.

La Résistance iranienne a appelé à plusieurs reprises les instances internationales chargées de la défense des droits de l’Homme, en particulier le Haut Commissariat de l’ONU pour les Droits de l’Homme, à prendre des mesures urgentes pour sauver la vie de M. Moezi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe