mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran : Les pasdaran seront désignés d’organisation terroriste

Iran : Les pasdaran seront désignés d’organisation terroriste

Iran : Les pasdaran seront désignés d’organisation terroriste

Les États-Unis devraient étiqueter le Corps des gardiens de la révolution (pasdaran) comme une organisation terroriste étrangère, ont déclaré trois responsables américains à Reuters. C’est la première fois que Washington inscrira officiellement l’armée d’un autre pays sur la liste des groupes terroristes.

Les États-Unis ont ajouté les pasdaran à leur liste de sanctions antiterroristes en octobre 2017. Bien que le Trésor puisse imposer des sanctions contre toute organisation, groupe ou individu réputé lié au terrorisme, la désignation d’un groupe en tant qu’organisation terroriste étrangère est une mesure plus sérieuse.

Actuellement, les pasdaran sont sous le coup de sanctions du Trésor pour leurs activités terroristes.

Téhéran a aussi son armée régulière, principalement sous le commandement d’officiers des pasdaran, mais les pasdaran sont la force principale, qui détienent la plus grande part du pouvoir politique et économique du pays.

Les pasdaran sont également la principale force qui écrase l’opposition et arrête les dissidents. En 2009 et en 2017-2018, les pasdaran et leur organisation affiliée ont joué un rôle majeur en réprimant les manifestations de masse et en arrêtant des milliers de personnes.

Les responsables ont indiqué que la décision devrait être annoncée par le Département d’État américain dès lundi.

Des rumeurs circulent sur cette initiative depuis des années, mais la décision d’agir est une étape supplémentaire dans la politique de l’administration Trump consistant à accroître la pression sur le régime des mollahs.

Il est à noter qu’en janvier 2019, le Secrétaire d’État américain, Michael Pompeo, a déclaré au Caire que les États-Unis ne protégeraient plus les mollahs au pouvoir en Iran.

La présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, s’est félicitée de la sortie des États-Unis d’une politique dont les premières victimes sont le peuple iranien et la Résistance iranienne, et au nom de cette Résistance, a réitéré la nécessité de prendre des mesures spécifiques contre la théocratie au pouvoir en Iran. Parmi ces mesures figure : « La désignation du Corps des gardes de la révolution islamique (pasdaran) et du ministère du Renseignement et de la Sécurité (VEVAK) dans son ensemble, en tant qu’entités terroristes par le Département d’État américain et l’Union européenne. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe