lundi, octobre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : les pasdaran accusent l’OMPI d’être derrière la Résolution du Parlement...

Iran : les pasdaran accusent l’OMPI d’être derrière la Résolution du Parlement européen

CNRI – Les réactions hystériques des autorités iraniennes à la résolution du Parlement européen sur les droits humains en Iran, prennent des proportions inédites. Même le Corps des Gardiens de la révolution (pasdaran) a publié un communiqué pour fustiger l’initiative des eurodéputés, estimant que la résolution du Parlement européen a été rédigée sous l’influence des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI – principal mouvement d’opposition au régime des mollahs).

 

Dans cette résolution, le Parlement européen avait critiqué les violations des droits de l’Homme en Iran et mis en cause le caractère démocratique de l’élection présidentielle de juin 2013 en Iran qui a aboutit à l’arrivée au pouvoir d’Hassan Rohani.

Dans leur communiqué daté du 9 avril, les pasdaran ont ajouté : « C’est très dommage que certains gouvernements et certaines instances européennes et occidentales ont choisi les Moudjahidines du peuple comme leurs conseillers et que sur la base de renseignements erronés fournis par ce groupe, ils émettent des résolutions officielles contre notre régime et font même des ingérences dans nos affaires intérieurs. »

Par ailleurs, le mollah Sadegh Laridjani, chef de l’appareil judiciaire a affirmé : « La dernière résolution du Parlement européen est une flagrante ingérence dans les affaires intérieurs de notre Etat. Les Européens prétendent que l’élection présidentielle en Iran n’a pas été conforme aux standards du Parlement européen. De quel droit ils se permettent de fixer des normes et les imposer aux autres pays ? »

Laridjani a ajouté : « Les pays européens doivent savoir qu’après l’émission de telles résolutions, les responsables de notre pays ne leur permettront pas d’ouvrir un bureau à Téhéran. »

Aladdin Boroudjerdi, le président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement, a pour sa part affirmé: « Les réseaux des Moudjahidines en Europe sont actifs et ce dernier événement [la résolution du 3 avril du Parlement européen] a été une conséquence de leurs agissements. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe