mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Les mollahs contre le rap

Iran : Les mollahs contre le rap

CNRI – La dernière série de mesures répressives du régime iranien vise les chanteurs de rap. Mohammad Dashtgoli, responsable de l’évaluation de la musique au ministère de la Culture et de l’orientation du régime a dit que le Rap « a été catalogué comme illégal ».

« Les Studios produisant ce type de musique seront fermés et on s’occupera des chanteurs de Rap », a dit ce responsable à l’agence de presse officielle IRNA. Il a ajouté qu’un grand nombre de chanteurs de Rap illégaux avaient déjà été identifiés.

Il a aussi exprimé sa frustration face aux artistes qui réussissent à faire connaître leur musique sur Internet à bas prix. “Nous allons y trouver une solution.”

Le Rap est très populaire parmi les jeunes à Téhéran parce qu’il est porteur de thèmes sociaux et politiques.

Depuis le mois d’avril, l’Iran connaît la répression la plus dure de ces dernières années, les femmes étant interpellée pour leurs allures vestimentaires, les cafés attaqués pour "immoralité" et les antennes paraboliques interdites saisies. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe