mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Les mollahs closent le dossier de meurtre sous la torture...

Iran : Les mollahs closent le dossier de meurtre sous la torture d’un jeune blogueurs

CNRI – Le service criminel du tribunal de Téhéran a annoncé le 3 décembre que la mort du jeune blogueur, Sattar Behechti lors de son interrogatoire dans un commissariat à Téhéran a été « accidentelle ».

Sattar Behechti a été arrêté à cause de ses écrits critiques envers le régime. Il est mort sous la torture le 3 novembre 2012. Cet assassinat a provoqué de nombreuses protestations en Iran de sorte que les mollahs ont été obligés d’ouvrir une enquête judiciaire.

Guity Pourfazel, l’avocat de la famille a souligné : « Nous considérons toujours que Sattar Behechti a été assassiné de façon préméditée. »

Gohar Echghi, la mère de Sattar Behechti, a donné de nombreuses interviews et a envoyé plusieurs lettres dans lesquelles elle a souligné que son fils avait été tué sous la torture. Elle a demandé que le dossier de ce crime d’Etat soit examiné par les instances internationales.

Au moment du voyage d’Hassan Rohani, le président du régime des mollahs, à New York en septembre dernier, la mère de Sattar Behechti avait envoyé une lettre à Ban Ki Moon. Dans cette lettre, elle avait demandé au Secrétaire général de l’ONU d’en parler lors de sa rencontre avec Rohani et avait exigé que le dossier de son fils soit examiné par les instances judiciaires compétentes.

Le docteur Reza Heidarpour, le médecin qui avait examiné le corps de Sattar Behechti, avait mentionné dans son rapport que l’on voyait « des contusions et des traces de tortures » sur le corps de la victime. Après la publication de son rapport médical, ce médecin a été arrêté par les services de sécurité.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe