lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Les mauvais traitements des prisonniers continuent à la veille de...

Iran : Les mauvais traitements des prisonniers continuent à la veille de l’élection du régime

CNRI – Le régime iranien intensifie ses traitements sauvages des prisonniers politiques à la veille de la présidentielle, révèlent des informations de l’intérieur de l’Iran.

Un prisonnier politique gravement malade et parent d’habitants du camp Liberty, Mohammad Banazadeh Amirkhizi s’est vu dire par les agents du renseignement qu’il ne pourrait être emmené à l’hôpital que s’il était menotté et enchaîné – une humiliation à laquelle il refuse de se soumettre.

Il a été prescrit à la prisonnière politique Kobra Amirkhizi, mère de deux résidents du camp Liberty, une opération chirurgicale des yeux, mais elle a été privée de soins par le ministère du Renseignement.

 

De même, le détenu politique Ali Moezi, qui souffre d’un cancer, père de deux résidents de Liberty, a été transféré de la prison d’Evine à l’hôpital pour des soins il y a plusieurs mois, mais aucun traitement ne lui a été donné et il lui est désormais interdit de recevoir le moindre traitement médical.

D’autres détenus gravement malades ont également été renvoyés de l’hôpital en prison sans soins complets, précisent ces informations.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe