samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : les «groupes déviants» doivent être emprisonnés et fouettés, selon un...

Iran : les «groupes déviants» doivent être emprisonnés et fouettés, selon un projet de loi

CNRI – Un groupe de députés du régime iranien ont proposé de nouveaux châtiments pour envoyer les membres des groupes «déviants» en prison et leur faire gouter le fouet.

Ce quarteron de barbus a présenté un projet de loi au Majlis réclamant des lois encore plus draconiennes pour écraser toute opposition.

Ils stipulent que les questions relatives aux droits humains ne doivent pas avoir la priorité sur l’application de la loi.

Ils proposent que les fondateurs des «groupes déviants» en Iran ou à l’étranger soient soumis à des peines de cinq à dix ans de prison et à un nombre de 31 et 74 coups de fouet, ou aux deux peines à la fois.

 

Toute personne faisant la promotion de ces groupes pourra être condamnée de deux à cinq ans de prison, de 31 à 74 coups de fouet ou aux deux.

Et les membres de ces groupes seraient également sanctionnés de six mois à deux ans de prison et de 31 à 74 coups de fouet.

Le projet de loi propose qu’un comité composé de représentants du pouvoir judiciaire, du ministère du Renseignement et du Conseil de la culture publique soit formé pour identifier ces groupes.