vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Les autorités carcérales refusent à un prisonnier politique l’accès aux...

Iran – Les autorités carcérales refusent à un prisonnier politique l’accès aux soins médicaux

CNRI – Dans la tristement célèbre prison de Gowhardacht (Radjaï-Chahr) située près de la ville de Karaj à l’ouest de Téhéran, les autorités carcérales refusent à un prisonnier politique l’accès aux soins médicaux.

M. Afshin Baymani souffre d’une grave maladie cardiaque, mais le régime des mollahs lui refuse la possibilité de se soigner dans un hôpital à l’extérieur de la prison.

Selon le personnel médical de cette prison, M. Baymani a besoin d’une opération chirurgicale à cœur ouvert.

M. Baymani, quarantenaire et père de deux enfants, a été emprisonné pendant près de 15 ans dans les prisons d’Evine et de Radjaï-Chahr pour avoir aidé son frère échapper à une arrestation.

Initialement, en septembre 2000, M. Afshin Baymani a été condamné à mort pour avoir aidé son frère M. Mehdi Baymani à s’enfuir. Mais six ans plus tard, sa peine a été commuée à l’emprisonnement à vie.

M. Afshin Baymani a déjà été victime de deux attaques cardiaques et son état de santé s’est fortement détérioré en prison. En octobre dernier, il a fait partie d’un groupe de prisonniers politiques en grève de la faim en signe de solidarité avec les femmes iraniennes qui ont été à l’époque victimes d’attaques à l’acide commises par des intégristes liés au régime des mollahs.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe