mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Deux personnes exécutées et dix autres personnes dans le couloir...

Iran – Deux personnes exécutées et dix autres personnes dans le couloir de la mort

CNRI – Dans la matinée du lundi 27 juillet, deux prisonniers ont été exécutés par pendaison dans la sinistre prison de Ghezel-Hessar, située près de la ville de Karadj, à l’ouest de Téhéran. Les deux prisonniers exécutés s’appelaient Saeid Ganji et Firouz Nouri-Majd.

Le dimanche 26 juillet, Ganji, Nouri-Majd et au moins une autre personne détenue dans la prison de Ghezel-Hessar ont été placés en isolement avant leur exécution et leurs proches ont été contactés pour venir les rencontrer dans la prison pour une dernière fois.

Selon des rapports que nous avons reçus, dans cette prison, plusieurs autres prisonniers se trouvent dans le couloir de la mort.

Le samedi 25 juillet, dans un autre centre de détention situé à Karaj, à l’ouest de Téhéran, neuf prisonniers ont été placés en isolement avant leur imminente exécution. Le lendemain, leurs proches ont été contactés pour venir les rencontrer une dernière fois.

Ces neuf prisonniers s’appellent : Omid Mohammadi-Dara, Mostafa Ghaffarzadeh, Omidreza Karampour, Chahriar Hassan-Zadeh, Hossein Afghane, Yareh Hassan-Zadeh, Sassan Salari, Meysam Hosseini-Néjad et Amanollah Baluch-Zehi.

Durant les six derniers jours, au moins 18 prisonniers ont été exécutés en Iran.

Confronté à une hausse du mécontentement de la population et incapable de répondre aux demandes légitimes des Iranien dont la majorité vivent sous le seuil de pauvreté, le fascisme religieux au pouvoir en Iran – surnommé par les Iraniens « le parrain de Daech» – a intensifié la répression à l’intérieur du pays.

Le jeudi 23 juillet, Amnesty International a déclaré qu’entre le 1er janvier et le 15 juillet 2015, le régime iranien a exécuté 694 personnes.

« Le nombre élevés des exécutions en Iran durant le premier semestre de cette année brosse un tableau sinistre de la machine de l’Etat dans ce pays » a déclaré Amnesty International.

Depuis que le mollah Hassan Rohani a pris ses fonctions en tant que président du régime iranien, plus de 1800 prisonniers ont été exécutés en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe