vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn sinistre procureur en Iran menace de réprimer les étudiants de l'université...

Un sinistre procureur en Iran menace de réprimer les étudiants de l’université Sistan-Baloutchistan pour avoir dansé

CNRI – Le sinistre procureur du régime des mollahs à Zahedan, dans le sud-est de l’Iran, a menacé de lancer une nouvelle vague de répression envers les étudiants de la province de Sistan-Balouchistan, afin de créer un climat de peur da la société.

 

Selon l’agence de presse officielle Mizan, Mohammad Marzieh a annoncé le 7 juin qu’il enquêterait le cas des étudiants à l’Université de Sistan-Balouchistan qui auraient dansé lors d’une cérémonie.

Dans une interview avec l’agence de presse Mizan, Hosseinali Shahriari, membre du Parlement du régime, a déclaré: « la cérémonie a eu lieu dans le cadre du lancement des festivals ethniques dans la salle Ferdowsi, la principale salle de l’Université de Sistan-Baluchistan, qui est aussi la plus grande. Et malheureusement, des scènes honteuses et injustifiables s’y sont déroulées. Lors de cette cérémonie, certains étudiants ont commencé à danser et il ne s’agissait pas de danse folklorique qui serait justifiable, mais bien de danse occidentale ».

Notant que le Président de l’Université de Sistan-Baloutchistan était à l’étranger au moment de la cérémonie, il a déclaré: « nous attendons que le président de l’université revienne afin que nous puissions organiser une réunion avec lui au sujet de cet événement honteux et nous espérons qu’il prendra les mesures nécessaires ».

Shahriari a également déclaré : «  »si le Président de l’Université ne prend pas les mesures nécessaires, nous allons organiser une réunion avec le ministre de la Science et lui fournir les documents nécessaires concernant la cérémonie ».

Au cours des dernières semaines, beaucoup de jeunes adultes ont été arrêtés et certains ont été flagellés, condamnés à une amende ou à de la prison pour des crimes dits « moraux ». Près de 200 jeunes ont été arrêtés au cours des deux dernières semaines pour avoir assisté à des fêtes mixtes.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe