mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Le seul centre de chirurgie cardiaque de Borujerd sur le...

Iran : Le seul centre de chirurgie cardiaque de Borujerd sur le point d’être fermé

Iran : Le seul centre de chirurgie cardiaque de Borujerd sur le point d’être fermé

CNRI – Le seul centre de chirurgie cardiaque de la ville de Borujerd, dans la province de Lorestan à l’ouest de l’Iran, est sur le point d’être fermé en raison de problèmes financiers. Les organismes d’assurance refusent de payer les 3,5 milliards de tomans (environ 1 million de dollars) qu’ils doivent à cette entité.

« À cette date, près de 10 milliards de tomans (environ 3 millions de dollars) ont été investis dans ce centre de soins médicaux et chirurgicaux et nous continuons à développer nos services auprès des patients. Cependant, le service et la maintenance de ces équipements, en plus d’autres nécessités de ces installations, sont très coûteux et nous ne pouvons plus supporter les dépenses de nos propres poches », a déclaré Amir Hoshiyar, directeur du Centre d’angiographie et de chirurgie cardiaque de Borujerd.

« Le prix pour une chirurgie cardiaque dans la capitale est compris entre 15 et 50 millions de tomans (4 285 $ à 14 285 $). Cependant, dans ce centre, nous avons tenté d’éliminer les redevances non conventionnelles et réduit le prix de 300 000 à 1,3 million de tomans (environ 85 à 375 $) », a-t-il ajouté.

La province de Lorestan est considérée comme l’une des provinces les plus pauvres de l’Iran.