Home Actualités Actualités: Terrorisme & intégrisme Iran : le régime angoissé à l’idée de l’inscription des pasdaran comme organisation terroriste

Iran : le régime angoissé à l’idée de l’inscription des pasdaran comme organisation terroriste

0
Iran : le régime angoissé à l’idée de l’inscription des pasdaran comme organisation terroriste

Iran : le régime angoissé à l’idée de l’inscription des pasdaran comme organisation terroriste

Le site web officiel Asr-iran a publié le 9 octobre un papier exprimant l’angoisse des autorités iraniennes devant la perspective de la désignation des Gardiens de la révolution (pasdaran) comme un groupe terroriste par les Etats-Unis :

« Au plan économique, les sanctions soumettent la République Islamique d’Iran à des pressions intenses. De nombreuses entreprises étrangères craignent d’investir dès qu’elles se rendent compte que les organisations iraniennes, en particulier les pasdaran, seront désignées comme une entité terroriste. Il y aura donc de gros obstacles à l’établissement de relations économiques avec d’autres pays. »

« Les pasdaran sont une instance publique et constituent la principale force militaire de la République islamique d’Iran. Si cette organisation est désignée comme une organisation terroriste, les opérations économiques, les transferts financiers, l’organisation et les achats d’armes ainsi que d’autres interactions avec cette grande organisation militaro-économique seront également perturbées en Iran. »

Selon Asriran, les forces militaires iraniennes ne seront pas en mesure d’interagir dans la région si les États-Unis désignent les pasdaran comme un groupe terroriste. En outre, Téhéran et Washington pourraient avoir plusieurs affrontements militaires dans le Golfe persique. Les troupes américaines considéreront que les flottes militaires iraniennes appartiennent à une organisation terroriste et n’ont aucune souveraineté légitime.

« Il est possible que ces deux pays échangent des tirs, plutôt que de lancer un avertissement. Dans ce cas, il y aura un conflit croissant entre les flottes des pasdaran et les États-Unis dans le Golfe persique. »

Le commandant des pasdaran, le général Mohammad Ali Jafari, lors d’une réunion du Conseil stratégique des pasdaran tenue le dimanche 8 octobre 2017, a exprimé son inquiétude : « Si les États-Unis désignent les pasdaran comme une organisation terroriste, les pasdaran désigneront également les forces américaines, qui sont déployées à travers le monde et en particulier dans le Moyen-Orient, comme Daech. »

Il avait affirmé auparavant que « les États-Unis devraient transférer leurs bases régionales loin des missiles iraniennes de 2000 kilomètres de portée, s’ils appliquaient de nouvelles sanctions contre l’Iran ».

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here