mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Le régime admet et s'inquiète du rôle de l'OMPI dans...

Iran : Le régime admet et s’inquiète du rôle de l’OMPI dans les manifestations

archiveCNRI – Contrairement aux années précédentes, lorsqu’il tentait de se conformer à une politique du silence et ne parlait pas de l’OMPI à l’intérieur de l’Iran, le régime s’est lancé en 2010 dans une vaste campagne de propagande pour discréditer l’organisation. Les statistiques suivantes montrent un aspect de ces efforts :

– Dans le moteur de recherche Google, le terme Monafeghine (mot péjoratif qu’utilise le régime pour l’OMPI) renvoie à plus de 20.000 résultats.

– Le site officiel Tabnak a publié 735 articles sur l’OMPI en un mois, du 23 septembre au 23 octobre.

– Le site Jahan News a publié 89 articles sur l’OMPI en une semaine.

Ces messages et ces articles concernent la Cité d’Achraf, la relation entre le Mouvement vert et l’OMPI, les réponses aux questions sur le massacre des prisonniers politiques en 1988, les activités de l’OMPI perçues à l’intérieur de l’Iran, le soutien financier en faveur de l’OMPI en Iran, les réactions aux révélations nucléaires de l’OMPI ou à l’imposant rassemblement à New York contre la venue d’Ahmadinejad à l’ONU, la disparition de la diva iranienne Marzieh en octobre et autre désinformation sur la Résistance.

Les organes de sécurité et de renseignement du régime publient et diffusent aussi régulièrement des livres sur l’OMPI en Iran, dont le plus récent est «Monafeghine Khalq » écrit par Mehdi Haghbine en septembre.

Habilian, association écran du Vevak, a organisé des expositions contre l’OMPI ces deux derniers mois dans presque toutes les universités de Téhéran, de nombreuses provinces, plusieurs bases militaires et dans plusieurs villes.

Quelle en est la raison?

Les organes de renseignement (dont le Vevak, le renseignement des gardiens de la révolution et d’autres organes répressifs) qui ont participé activement à la répression du soulèvement national de 2009, ont soumis un rapport au guide suprême des mollahs Ali Khamenei sur les activités de l’OMPI en Iran. Parmi ses conclusions, le rapport dit: «Dans le cadre des enquêtes concernant les différents agents de troubles qui ont commencé à partir du 13 juin 2009, il est devenu évident que, dans plus de 60 pour cent des cas, l’OMPI a été l’instigateur des troubles. » Le rapport indique également que l’OMPI a été en mesure de recruter largement à Téhéran et dans d’autres villes.

Les organes de renseignement soulignent que le principal défi à la sécurité dans les circonstances actuelles est l’OMPI.

Le régime est alors parvenu à la conclusion que l’approche de ces dernières années, une omerta sur l’OMPI afin d’éviter d’en faire la promotion dans la société, était erronée, car l’OMPI a toujours été en mesure de recruter parmi les jeunes. Le régime doit désormais faire tout son possible pour la discréditer aux yeux de la jeunesse.

Khamenei a expressément ordonné aux organes de renseignement et de sécurité de réagir contre à l’OMPI sur une échelle massive.

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe