jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Le prisonnier politique Saïd Massouri dans un état critique

Iran : Le prisonnier politique Saïd Massouri dans un état critique

CNRI – Le prisonnier politique Saïd Massouri souffre de vives douleurs dans le cou et de problèmes rénaux, mais les interrogateurs du ministère du Renseignement (Vevak) lui ont interdit de recevoir des soins, d’après les Militants des droits humains et de la démocratie, dans une dépêche datée du 22 mai.

Pendant plus de six moi, Saïd Massouri a souffert de vives douleurs dans la nuque et de sérieux problèmes rénaux, ainsi que d’une gingivite aiguë. Récemment, sa santé s’est aggravée avec de vives douleurs permanentes tellement insupportables qu’il lui est impossible de rester en place. Il a demandé à plusieurs reprises de recevoir des soins, qui lui sont systématiquement refusés. Les interrogateurs du Vevak utilisent les maladies des prisonniers politiques comme outil de pression et de torture.

Saïd Massouri a été arrêté en 2000 par les agents du Vevak et gardé en isolement pendant plusieurs années dans les prisons de Dezfoul et d’Ahvaz ainsi que dans l’infâme section  209 de la prison d’Evine. Pendant toutes ces années, il a été soumis à des tortures physiques et psychologiques. En 2002, il a été jugé et condamné à mort, mais sous la pression internationale, sa sentence a été commuée en emprisonnement à vie. Il est actuellement dans la salle 12 de la 4 de la prison de Gohardacht à Karadj. Son état physique est critique et il ne bénéficie d’aucun traitement que ce soit.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe