mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Le gouvernement de Rohani maintient l’interdiction de l’association des journalistes

Iran : Le gouvernement de Rohani maintient l’interdiction de l’association des journalistes

CNRI – Le gouvernement d’Hassan Rohani en Iran maintient la décision judiciaire de 2009 de fermeture de l’association professionnelle des journalistes iraniens.
722 journalistes ont écrit au mollah Rohani une lettre dans laquelle ils ont protesté contre les entraves à la réouverture de cette association professionnelle.

Selon l’agence gouvernementale Isna, cette lettre a été publiée le dimanche 26 janvier. Les signataires de la lettre ont rappelé que la réouverture de l’association des journalistes faisait partie des promesses électorales de Rohani et que cette promesse n’a pas été tenue.

A la suite du soulèvement du peuple iranien en 2009, l’association des journalistes a été fermée par décision du procureur du régime des mollahs à Téhéran. Cette association était composée des journalistes qui étaient jusqu’alors loyaux envers le régime et était principalement une organisation professionnelle sans activités politiques. Or, même une telle association apolitique n’a pas été tolérée par les mollahs.

RSF avait déclaré le 18 décembre 2013 qu’en juin 2013 (au moment de la prise de fonction de Rohani) 71 journalistes étaient emprisonnés en Iran. Depuis lors, peu d’entre eux ont été libérés.

Selon RSF, sous la présidence d’Hassan Rohani, 42 journalistes ont été emprisonnés et 12 médias ont été interdits.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe