samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran - Le cycle infernal des pendaisons fait sept victimes à Chiraz

Iran – Le cycle infernal des pendaisons fait sept victimes à Chiraz

CNRI – Sept prisonniers ont été pendus jeudi à Chiraz, ont rapporté les médias du régime en Iran. Les prisonniers, accusés de trafic de stupéfiants, avaient été transférés en isolement à la prison d’Adelabad jeudi dernier, un jour avant le Nouvel An iranien.

De nombreux prisonniers ont été pendus en secret au cours des derniers mois en Iran, affirment les militants des droits de l’homme. Selon un rapport, quatre hommes ont été pendus en secret la semaine dernière à Maragheh, au nord-ouest de l’Iran: il s’agit de Bahram Ashtari, Atef Ranjbar, Karim Sadate et Vali Najafnia.

Quelques 1400 personnes ont été exécutées en Iran sous le mandat d’Hassan Rohani. Parmi les victimes figuraient des prisonniers politiques, des femmes, de jeunes délinquants et des citoyens afghans.

Le Rapporteur spécial des Nations unies sur Iran a déclaré le 16 mars que la situation des droits humains s’est dégradé depuis qu’Hassan Rouhani est devenu président en juin 2013. Le Dr Ahmed Shaheed a déclaré Conseil des droits de l’homme à Genève : « A mon avis la situation générale s’est détériorée, comme l’indique la recrudescence des exécutions en Iran. »

Il a déploré que l’Iran exécute plus de personnes par tête d’habitant que tout autre pays du monde. « Il y a beaucoup d’inquiétude au sein de la société iranienne que le dossier nucléaire jette une ombre sur la question des droits humains », a-t-il déclaré.

M. Shaheed, ancien ministre des Affaires étrangères des Maldives, n’a pas été autorisé à se rendre en Iran depuis qu’il a pris ses fonctions.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe