jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran - Le brouillage de la télévision par satellite, effectué par des...

Iran – Le brouillage de la télévision par satellite, effectué par des organismes militaires et de services de maintien de l’ordre, déclare le député du régime

Iran - Le brouillage de la télévision par satellite, effectué par des organismes militaires et de services de maintien de l’ordre, déclare le député du régime

CNRI – Tout en confirmant les rapports sur les problèmes de santé soulevés par l’utilisation d’équipements de brouillage, un député du régime iranien, originaire de Shiraz, a déclaré que les signaux de brouillage sont envoyés dans la ville par des organismes militaires et des services de maintien de l’ordre.

Dans une interview accordée à l’agence de presse officielle ILNA le 27 mars, Aliakbari a déclaré que ce que les habitants de Shiraz disent au sujet des brouillages de signaux est vrai et que certaines chaînes nationales de télévision et de radio sont également captées avec difficulté en raison du brouillage des émissions par satellite.

En réponse aux inquiétudes soulevées par les représentants de Shiraz, cependant, les responsables de la radiodiffusion publique du régime ont affirmé que la difficulté à recevoir les chaînes nationales est due à certains changements structurels apportés aux réseaux de télévision et de radio, un problème qui persistera jusqu’au mois prochain, selon Aliakbari.

« Étant donné que la société de télécommunication déclare ignorer les activités de brouillage et que les entités politiques disent aussi n’avoir rien fait à cet égard, il n’y a que les organismes militaires et les services de maintien de l’ordre qui sont responsables de l’envoi de ces signaux de brouillage », a-t-il ajouté.

En désignant les organismes militaires, le député a probablement signifié les pasdaran.

Il y a déjà eu des rapports sur les tentatives de brouillage du satellite des pasdaran dans différentes villes iraniennes, y compris la capitale Téhéran.

Certains médias ainsi que des représentants de Shiraz au Parlement ont signalé cette année, en Janvier, un mal de tête généralisé au sein de la population et la perturbation des signaux mobiles et de télévision dans la ville, qui, selon certains sites Web, sont dus à la quantité accrue de brouillage de signaux dans la ville.

A ce propos, le représentant de Shiraz, Masoud Rezaee, a reconnu le 1er janvier que l’augmentation des signaux de brouillage à Shiraz, en particulier dans la partie Occidentale de la ville, a mis la santé des personnes en danger, en provoquant un mal de tête généralisé dans leur rang.

Pour protester contre les signaux de brouillage accrus, un certain nombre de résidents de Shiraz ont tenu, les 16 et 17 janvier de cette année, devant le siège du gouverneur de la province de Fars, une manifestation au cours de laquelle les manifestants ont protesté contre les responsables du régime qui ont donné des réponses non pertinentes à leurs préoccupations, et se sont également heurtés aux forces de l’ordre qui essayaient de les disperser. Les manifestants ont également scandé des slogans lors du rassemblement, exigeant que le brouillage à Shiraz soit arrêté.

Le 30 novembre 2014, le ministre des Communications et de l’Informatique, Mahmoud Vaezi, avait signalé un rapport conjoint sur les activités de brouillage, fourni par cinq ministères et organismes gouvernementaux, et remis à Hassan Rohani, qui disait que certaines de ces activités n’étaient pas suivies par son ministère. Les détails du rapport, cependant, n’ont pas encore été publiés.

Pendant ce temps, les médias publics ont également rapporté des propos des experts qualifiant les signaux de brouillage de « tueur silencieux des citoyens », déclarant que « les experts croient que les ondes électromagnétiques ont des effets dévastateurs sur le corps humain ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe