dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran : la police fouille dans les sacs des clientes pour y...

Iran : la police fouille dans les sacs des clientes pour y trouver des vêtements interdits

CNRI – Dans une mesure de répression inédite, les femmes policières des Forces de sécurité de l’Etat (FSE), fouille dans la rue les clientes des magasins à la recherche d’achat d’articles contraire au code vestimentaire imposé par les mollahs.

CNRI – Dans une mesure de répression inédite, les femmes policières des Forces de sécurité de l’Etat (FSE), fouille dans la rue les clientes des magasins à la recherche d’achat d’articles contraire au code vestimentaire imposé par les mollahs.

Cela s’est passé dimanche, devant un grand magasin de la place Haft Tir (ancienne place Reza’i) de la capitale. 

Outre un contrôle minutieux de ce que les jeunes femmes portaient, les agents des FSE fouillaient soigneusement les sacs de chaque cliente qui sortait du magasin pour s’assurer de ce qu’elles avaient acheté.

Les agents de police ont poussé l’inquisition jusqu’à interroger les clientes sur les raisons qui les avaient poussées à acheter des sous-vêtements jugés immoraux.

Ce nouveau train de mesures a été lancé en avril dernier avec un plan  visant à « augmenter la sécurité publique », prenant particulièrement pour cible les infractions au code vestimentaire.

La durée et la sévérité des mesures de répression sont sans précédent sous le régime des mollahs ces dernières années. Les véhicules de la police sont toujours bien en vue sur les places principales de Téhéran pour surveiller les passantes.

Les femmes considérées en infraction avec le code sont envoyée dans une maison d’arrêt morale pour y signer une déclaration de ne plus répéter l’infraction et doivent attendre que des membres de leur famille leur apportent des vêtements correspondant au code.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe