samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: la Commission des Femmes du CNRI appelle à sauver la jeune...

Iran: la Commission des Femmes du CNRI appelle à sauver la jeune Rayhaneh Jabari

CNRI – La Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne lance un appel à la communauté internationale en faveur de Rayhaneh Jabari, une jeune Iranienne de 26 ans, condamnée à la peine capitale pour s’être défendue face l’agression d’un agent des services iraniens.

La Commission des Femmes du CNRI appelle à l’intervention urgente des organes de défense des droits de l’homme, notamment le Rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions sommaires, le Rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme en Iran, ainsi que les organisations de défense des droits des femmes.

Rayhaneh Jabari, décoratrice , est en prison depuis sept ans pour s’être défendue à l’arme blanche devant une tentative d’agression et de viol d’un agent du Renseignement iranien. Dans l’altercation qui s’en est suivie, l’agent est décédé et la jeune Rayhaneh a été soumise à la torture pour lui arracher des aveux forcés.

Mme Sarvenaz Chitsaz, présidente de la Commission des Femmes du CNRI a déclaré: les Iraniennes qui souffrent de la discrimination sexuelle institutionnalisée et de la double oppression du régime misogyne, ne sont pas non plus à l’abri de l’infamie et du comportement abject des mollahs et de leurs agents.

La confirmation de la sentence de mort à l’égard de cette jeune femme vise avant tout à ajouter au climat de terreur dans la société et à faire renoncer aux iraniennes toute velléité de résistance face à l’oppression et à la misogynie du régime intégriste au pouvoir en Iran.

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 mars 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe