mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : « Le combat que vous menez, c’est pour votre honneur...

Iran : « Le combat que vous menez, c’est pour votre honneur et pour le nôtre », selon Mario Stasi

ImageCNRI, 11 décembre – A l’instar d’autres grande figure du barreau français, Mario Stasi, ancien bâtonnier de Paris, a pris part début novembre à un séminaire sur l’intégrisme iranien organisé par le Centre international de recherches sur le terrorisme (CIRET-AVT) présidé par l’ancien préfet Yves Bonnet. Ce séminaire de premier plan avait conduit à l’annonce d’un ce comité de défense pour une pratique démocratique en Iran. Voici un extrait de son intervention à la tribune :

Je sais que j’ai encore en moi toute ma capacité d’indignation, de colère mais pas seulement de cela. L’indignation et la colère c’est celle effectivement de voir des injustices comme celle dont vous êtes les victimes, que ce soit malheureusement un peu à l’intérieur de nos frontières, dans la mesure où l’on vous conteste encore ce droit de vous exprimer librement, que ce soit ailleurs et je ne cite point où vous êtes pourchassés, ou bien même encore en Irak où vous êtes cantonnés dans une région et dans un camp où – quel que soit la statut qu’enfin l’on vous reconnaît – vous ne pouvez pas bénéficier de toutes les libertés qui doivent être les nôtres.
Or, il y a une grande réflexion que nous devons nous faire, et nous Français, c’est qu’il n’y a pas deliberté violée, où qu’elle soit, qui ne porte atteinte à toutes les autres libertés.
Le combat que vous menez, vous ne le menez pas que pour vous, c’est une parole que je fais mienne également. Il dépend de chacun d’entre nous que ces zones de violation de droits qui font des tâches noires dans le monde ne s’étendent pas sur toute la planète. Et votre pays que dans mon enfance je voyais coloré ou de vert ou de rose sur les cartes, maintenant quand je le vois, je le vois noir et cela m’attriste. Et c’est pourquoi ce comité dont on va vous parler plus longuement tout à l’heure, vise à créer autour de vous, autour de votre combat cette notion de solidarité, j’allais dire, de solidarité égoïste.
C’est ce que je disait tout à l’heure, votre combat, vous ne le menez pas que pour vous, vous le menez pour votre honneur, vous le menez pour le nôtre. Et c’est pourquoi nous sommes à vos côtés.