mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran : Khamenei révèle son intention de poursuivre son projet nucléaire et...

Iran : Khamenei révèle son intention de poursuivre son projet nucléaire et d’esquiver un accord

Rohani souligne les progrès nucléaires au fil des négociations

CNRI – Le guide suprême des mollahs Ali Khamenei a révélé, dans un discours le 18 février, les intentions du fascisme religieux en Iran de poursuivre son projet nucléaire et d’esquiver la signature d’un accord. Au même moment, le président du régime Rohani soulignait que les négociations n’allaient pas arrêter les progrès du projet nucléaire.

Dans son intervention Khamenei a déclaré : « Je pense que même si on acceptait ce qu’ils nous dictent sur la question nucléaire, ils ne lèveraient pas les sanctions parce que c’est à la révolution qu’ils s’opposent. » Il n’a pas hésité à prétendre que « nous pouvons résister à la propagande de l’ennemi dans les sanctions. Si les sanctions sont maintenues, alors c’est la nation iranienne qui les sanctionnera à un moment approprié à l’avenir. C’est la nation iranienne qui possède la plus grande partie du gaz au monde et l’Europe a besoin de ce gaz. »

L’arrêt du projet nucléaire inquiète profondément Khamenei. Il voit aussi sa position de guide suprême affaiblie et la totalité de son régime condamné à la chute. C’est pourquoi il essaie autant que possible d’esquiver la signature d’un accord en se servant de la politique de complaisance et de la faiblesse des pays européens.

Le même jour, Rohani affirmait dans un discours : « Sous le 11e gouvernement, des progrès très importants ont été réalisés dans le domaine nucléaire, mais en raison du vacarme que font les négociations nucléaires, ces activités et ces progrès ont été quelque peu éclipsés (…) Dans la République islamique d’Iran nous ne prenons et ne prendrons la permission de personne pour progresser dans les sciences et le savoir. Personne ne doit penser que nous sommes en négociations et engagés avec le monde et que par conséquent nous voulons abandonner les avancées scientifiques. »

Il faut noter qu’il y a une dizaine d’années, Rohani avait admis que le régime, en acceptant un accord temporaire, avait trouvé l’opportunité de faire grandement progresser son projet nucléaire, notamment ses centrifugeuses.

De plus, en répétant que les USA fournissent une aide militaire à Daech, Khamenei a révélé ses intentions d’intensifier son ingérence terroriste et intégriste dans la région. Les « étudiants de la milice du Bassidj », a-t-il confié, lui ont envoyé un message lui demandant pourquoi il ne les utilise pas pour promouvoir la révolution dans la région.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 février 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe