samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesIran : Interruptions dangereuses des soins médicaux d'une prisonnière politique

Iran : Interruptions dangereuses des soins médicaux d’une prisonnière politique

Iran : Interruptions dangereuses des soins médicaux d'une prisonnière politique

CNRI – Une prisonnière politique de la prison d’Evin, accusée d’avoir soutenu l’OMPI, a été délibérément privée de traitement médical et d’accès à l’hôpital par les responsables pénitentiaires.

Fatemeh Mosanna souffre d’une blessure à la jambe, mais a été privée d’accès à l’hôpital par les responsables pénitentiaires. Après des mois de retard et de souffrance, une clinique à l’extérieur de la prison lui a diagnostiqué une rupture chronique du tendon et jugé que l’interdiction d’accès à un traitement médical pour cette prisonnière politique est la cause de la détérioration de son état de santé.

Selon les médecins de l’hôpital, cette situation était complètement évitable, or la clinique de la prison a refusé de soigner cette courageuse militante des droits de l’homme.

Fatemeh Mosanna a d’abord été arrêtée par les forces de sécurité le 31 janvier 2014, alors qu’elle planifiait un service commémoratif pour M. Sadeghi, un partisan de l’OMPI et qui est en même temps son beau-père. Elle a été condamnée à 15 ans d’emprisonnement pour avoir agi contre la sécurité nationale et coopéré avec l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe